11 septembre 2014 / 09:45 / il y a 3 ans

VW et Chrysler sanctionnés en Chine pour entente sur les prix

SHANGHAI (Reuters) - L‘autorité chinoise antimonopole a pour la première fois sanctionné des constructeurs automobiles étrangers pour entente sur les prix, infligeant une amende totale de 36 millions d‘euros à Volkswagen et à Chrysler, entité du groupe Fiat.

L'autorité chinoise antimonopole a pour la première fois sanctionné des constructeurs automobiles étrangers pour entente sur les prix, infligeant une amende totale de 36 millions d'euros à Volkswagen et à Chrysler. /Photo prise le 2 septembre 2014/REUTERS/Carlos Barria

La représentation de Shanghaï de la Commission nationale du développement et de la réforme a dit jeudi qu‘elle infligeait une amende de 32 millions de yuans à la filiale commerciale chinoise de Chrysler.

La représentation de la province de Hubai a fait savoir qu‘elle infligerait pour sa part à la filiale de FAW-Volkswagen Automobile, l‘une des deux coentreprises de VW en Chine, une amende de 249 millions de yuans.

Trois concessionnaires Chrysler de Shanghaï et huit concessionnaires Audi du Hubei seront également mis à l‘amende.

Audi avait déjà reconnu avoir “partiellement” enfreint les règles. Chrysler Chine n‘était pas joignable dans l‘immédiat.

La Chine avait déjà infligé en août une amende record de 1.235 milliards de yuans à 12 équipementiers automobiles japonais pour entente sur les prix.

Samuel Shen et Kazunori Takada, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below