Montezemolo quitte Ferrari, remplacé par Marchionne

mercredi 10 septembre 2014 16h08
 

MILAN (Reuters) - Luca Cordero di Montezemolo quittera la présidence de Ferrari le 13 octobre pour être remplacé par Sergio Marchionne, l'administrateur délégué de la maison mère Fiat.

Le départ de Montezemolo, annoncé par Fiat mercredi, était largement attendu au vu de ses divergences de plus en plus affichées avec Sergio Marchionne au sujet de la stratégie et du rôle de Ferrari au sein du nouvel ensemble formé par Fiat et Chrysler. Des sources avaient indiqué lundi qu'il pourrait quitter ses fonctions avant la fin de l'année.

L'action Fiat progresse de 1,5% vers 13h45 GMT, tandis que l'indice de la Bourse de Milan est stable.

Montezemolo, président de Ferrari depuis 1991, veut préserver l'autonomie de Ferrari et plafonne les ventes à quelque 7.000 exemplaires par an pour conserver le caractère exclusif de la marque au cheval cabré. Marchionne veut au contraire intégrer davantage Ferrari dans le groupe Fiat pour effectuer une percée dans le haut de gamme.

Sergio Marchionne a déclaré mercredi que Ferrari conserverait sa politique de limitation des ventes annuelles mais que le niveau de plafonnement pourrait être progressivement augmenté pour tenir compte de la hausse de la demande.

Le patron de Fiat a réaffirmé qu'une introduction en Bourse de Ferrari n'était pas actuellement à l'ordre du jour mais que la décision finale appartiendrait au conseil d'administration du nouveau groupe issu de la fusion entre Fiat et Chrysler.

La départ de Montezemolo, le 13 octobre, coïncidera avec l'introduction en bourse de New York par Fiat, qui détient 90% du capital de Ferrari, de la nouvelle entité Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

"Ferrari aura un rôle important à jouer au sein du groupe FCA au vu de la prochaine cotation à Wall Street. Ce sera le début d'une nouvelle étape qui, à mon sens, doit être menée à bien par l'administrateur délégué du groupe", explique Montezemolo dans un communiqué.

  Suite...

 
Luca Cordero di Montezemolo quittera la présidence de Ferrari le 13 octobre pour être remplacé par Sergio Marchionne. Son départ était largement attendu au vu de ses divergences de plus en plus affichées avec l'administrateur délégué de la maison mère Fiat. /Photo prise le 6 septembre 2014/REUTERS/Stefano Rellandini