Renault fabriquera à Dieppe des Bluecar Bolloré

mardi 9 septembre 2014 15h32
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Renault et Bolloré ont signé mardi un accord dans les voitures électriques prévoyant notamment la fabrication d'une partie des Bluecar d'Autolib dans l'usine de Dieppe du groupe au losange.

La citadine de Bolloré, surtout connue pour le système de libre-service francilien, était jusqu'ici intégralement assemblée en Italie dans une usine détenue initialement avec Pininfarina, designer du véhicule. Les Bluecar seront désormais produites également à Dieppe (Seine-Maritime) à compter du second semestre 2015.

Lancé fin 2011, le système d'autopartage Autolib exploite aujourd'hui plus de 2.500 Bluecar, et plus de 5.000 points de recharge à Paris et en banlieue parisienne sur les 10.000 environ que compte la France. L'objectif du groupe Bolloré est d'avoir 3.000 véhicules en circulation fin 2014, puis 4.000 en 2015.

L'un des rares succès de la voiture électrique - qui peine à décoller malgré un rebond des immatriculations cet été en France - le service a essaimé à Lyon, Bordeaux, Indianapolis, aux Etats-Unis, et à Londres. Il pourrait aussi séduire la ville de Singapour, où un appel d'offres s'ouvre ce mois-ci.

"Nous avons au moins une fois par semaine un maire d'une des très grandes villes du monde, qui vient se renseigner", a déclaré Vincent Bolloré, PDG du groupe diversifié, au cours d'une conférence de presse. "Cette alliance avec Renault nous donne la respectabilité, le poids industriel."

INCERTITUDE SUR LA PRODUCTION EN ITALIE   Suite...

 
Vincent Bolloré (à gauche), PDG du groupe éponyme et son homologue de Renault Carlos Ghosn, à Paris. Les deux entreprises ont signé un accord dans les véhicules électriques prévoyant notamment la fabrication d'une partie des Bluecar dans l'usine de Dieppe du groupe au losange. /Photo prise le 9 septembre 2014/ REUTERS/Philippe Wojazer