Dassault Aviation propose de racheter 10% de ses actions

mercredi 3 septembre 2014 17h32
 

PARIS (Reuters) - Dassault Aviation va demander à ses actionnaires leur feu vert pour racheter jusqu'à 10% de ses propres actions, ce qui pourrait permettre à la famille Dassault de renforcer son contrôle sur le groupe et donner à Airbus Group l'occasion d'une sortie partielle de l'avionneur français.

Selon les projets de résolution de l'assemblée générale ordinaire et extraordinaire prévue le 24 septembre, les actionnaires se prononceront sur le rachat d'un nombre d’actions représentant jusqu’à 10% du capital social de Dassault Aviation.

L'avionneur, selon le même document, est prêt à payer au maximum 1.200 euros par action et à débourser jusqu'à 1,215 milliard d'euros dans le cadre de cette opération.

Il se ménage plusieurs options pour ces titres rachetés, dont celles de les annuler pour accroître la rentabilité des fonds propres et le résultat par action ou de les revendre sur le marché afin d'augmenter la liquidité de l’action.

A 17h mercredi, l'action Dassault Aviation se traite à 1.085,45 euros, en hausse de 2,78%.

"Dassault Aviation peut facilement financer cette acquisition, car sa position nette de liquidité était de 3,7 milliards d'euros fin décembre 2013 et de 3,14 milliards fin juin 2014", a commenté un trader en poste à Paris.

"Nous pensons que l'entreprise annulera probablement ces actions afin d'augmenter le contrôle de GIMD (Groupe industriel Marcel Dassault)."

La famille Dassault détient 50,55% du capital de Dassault Aviation.

Airbus Group a de son côté officialisé fin juillet son intention de céder les 46,3% qu'il détient dans Dassault Aviation, une participation valorisée 5,2 milliards d'euros à ce moment-là.   Suite...

 
Le groupe Dassault est prêt à racheter 10% des actions Dassault Aviation à Airbus Group dans le cadre du désengagement du groupe européen, rapportent mercredi Les Echos. /Photo prise le 10 janvier 2014/REUTERS/Benoît Tessier