Net ralentissement dans l'industrie en zone euro en août

lundi 1 septembre 2014 11h35
 

par Jonathan Cable

PARIS/LONDRES/BERLIN (Reuters) - La croissance de l'activité manufacturière a ralenti plus fortement que prévu en août, montrent les résultats définitifs des enquêtes réalisées auprès des directeurs d'achats qui témoignent des difficultés que rencontre le secteur pour engranger les commandes.

Les chiffres communiqués lundi par Markit montrent en outre que le secteur industriel commence à ressentir les effets des tensions dans l'est de l'Ukraine et des sanctions réciproques décidées en Europe et en Russie.

L'indice PMI manufacturier compilé par le cabinet Markit est tombé à 50,7 le mois dernier pour la zone euro, un plus bas niveau depuis plus d'un an, après 51,8 en juillet et alors qu'une première estimation le situait à 50,8.

Il reste toutefois supérieur au seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance de l'activité.

La composante de la production, entrant dans le calcul de l'indice PMI composite qui sera publié mercredi, a plongé à 51,0 contre 52,7 le mois précédent, après avoir été initialement estimée à 50,9.

"S'il est vrai qu'une modeste expansion est préférable à une croissance nulle, l'impact de la montée des incertitudes économiques et géopolitiques pèse néanmoins de façon croissante sur l'activité des fabricants", souligne Rob Dobson, économiste en chef de Markit.

L'Europe et la zone euro commencent à ressentir de plus en plus douloureusement les répercussions des tensions de plus en plus vives entre la Russie et les pays occidentaux au sujet de l'Ukraine et l'effet des sanctions économiques décidées de part et d'autre.

En Allemagne, principal partenaire commercial de la Russie dans la zone euro, l'indice PMI manufacturier est tombé à 51,4 tandis qu'il a encore reculé en France où, à 46,9, il fait apparaître une nette contraction de l'activité.   Suite...

 
LE PMI MANUFACTURIER DANS LA ZONE EURO