Eiffage confirme ses objectifs malgré le climat en France

mercredi 27 août 2014 19h59
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Eiffage a confirmé mercredi ses objectifs annuels malgré un contexte économique toujours difficile en France, et est parvenu à faire croître de 7,3% son résultat opérationnel courant sur les six premiers mois de l'année.

Le groupe de BTP et de concessions, qui avait publié fin juin un chiffre d'affaires en baisse de 0,2% à structure réelle, vise toujours une légère croissance de son activité en 2014, une progression de son résultat opérationnel courant et de son résultat net, ainsi qu'une baisse de son endettement net.

"Le groupe maintient un carnet de commandes élevé, améliore sa rentabilité et baisse son endettement au premier semestre dans un contexte économique toujours difficile en France", a souligné Eiffage dans un communiqué.

Si le BTP a connu un trou d'air en France après les municipales, le PDG du groupe, Pierre Berger, a indiqué au cours d'une conférence avec les analystes que la commande publique était remontée depuis, confortant l'idée qu'un "point bas" était peut-être en train d'être touché.

Eiffage a également bénéficié de la demande persistante en logements sociaux et en équipements de première nécessité, comme les huit collèges de Seine-Saint-Denis qui lui ont été confiés. La faiblesse de l'activité travaux publics en France, où le groupe réalise plus de 80% de son chiffre d'affaires, a également été compensée par la bonne tenue du trafic sur les autoroutes dont le groupe a la concession.

Le carnet de commandes a reculé de 1,5% à 12,3 milliards d'euros sur le semestre, mais ressort en hausse de 4,8% si l'on enlève du comparatif le chantier géant de la ligne de TGV Bretagne-Pays de Loire. Eiffage a notamment obtenu le contrat de l'installation de moteurs diesel sur une grande partie des réacteurs nucléaires français afin de faciliter leur arrêt en cas de tsunami, conformément aux nouvelles normes en vigueur depuis la catastrophe de Fukushima au Japon.

UNE HAUSSE DU DIVIDENDE SE PROFILE   Suite...

 
Pierre Berger, PDG d'Eiffage. Le groupe de BTP et de concessions a confirmé ses objectifs annuels après un premier semestre marqué par une croissance de 7,3% de son résultat opérationnel courant. /Photo prise le 27 février 2014/REUTERS/Jacky Naegelen