Janet Yellen prône une approche "pragmatique" de l'emploi

vendredi 22 août 2014 19h39
 

par Howard Schneider

JACKSON HOLE, Wyoming (Reuters) - Le marché américain de l'emploi reste perturbé par l'impact de la "Grande Récession" et la Réserve fédérale doit faire preuve de prudence dans l'élaboration du calendrier de relèvement de ses taux d'intérêt, a déclaré vendredi la présidente de la Fed.

Dans un discours prononcé au symposium de la Fed de Jackson Hole, dans l'Etat du Wyoming, Janet Yellen a prôné une approche "pragmatique" du marché du travail permettant aux responsables de la politique monétaire d'évaluer l'évolution des différents indicateurs sans être contraints par un calendrier prédéfini.

Elle a reconnu que le chômage avait baissé plus vige que prévu mais a souligné que ces cinq dernières années avaient laissé des millions de travailleurs en marge du marché, qu'ils soient découragés de chercher un emploi ou contraints de se contenter d'un travail à temps partiel, autant de facteurs qui font que le taux de chômage ne suffit pas à lui seul à évaluer la vigueur de l'emploi.

Dans un tel environnement, "il n'y a pas de recette simple en matière de politique monétaire", a dit Janet Yellen, ajoutant que resserrer trop tôt la politique monétaire pourrait empêcher une reprise complète du marché du travail.

Avant son intervention, plusieurs responsables de la Fed avaient appelé à un rapide relèvement des taux directeurs, quasi nuls depuis décembre 2008.

Le président de la Fed de Philadelphie, Charles Plosser, membre votant du comité de politique monétaire de la Fed cette année, et deux membres non votants, le président de la Fed de St. Louis, James Bullard, et de la Fed de Kansas City, Esther George, ont ainsi alerté sur le risque que la Fed prenne du retard.

"PAS DE RECETTE SIMPLE"   Suite...

 
Dans un discours à Jackson Hole, dans l'Etat du Wyoming, la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, a  souligné vendredi que le marché américain de l'emploi restait perturbé par l'impact de la "Grande Récession" et que la Réserve fédérale devait faire preuve de prudence dans l'élaboration du calendrier de relèvement de ses taux d'intérêt. /Photo prise le 22 août 2014/REUTERS/David Stubbs