RPT-Le bénéfice d'ABN Amro soutenu par la reprise de l'immobilier

vendredi 22 août 2014 11h06
 

AMSTERDAM (Reuters) - Répétition coquille dans le titre.

ABN Amro a fait état vendredi d'une hausse de son bénéfice récurrent au deuxième trimestre, soutenu par la reprise de l'économie et du marché de l'immobilier hollandais, mais une charge exceptionnelle est venue grever son bénéfice net.

Le bénéfice récurrent de la banque nationalisée a augmenté de 47% à 322 millions d'euros à la faveur d'une baisse des crédits immobiliers non-performants.

Le bénéfice net a de son côté considérablement diminué, tombant à 39 millions d'euros contre 402 millions un an auparavant en raison notamment d'un versement de 216 millions d'euros au nouveau régime de retraite à cotisations définies de la banque.

Le secteur bancaire néerlandais a échappé à la faillite grâce à une intervention publique qui a coûté près de 40 milliards d'euros au contribuable pour sauver le bancassureur ING, l'assureur Aegon, le groupe financier SNS Reaal et ABN Amro.

Le gouvernement souhaite reprivatiser ABN Amro, mais aucun calendrier n'a été fixé.

La banque a indiqué que le volume de ses crédits immobiliers non-performants avait diminué de 164 millions d'euros à 342 millions.

"Il est clair que le marché du logement repart. Il y a plus de transactions, plus de maisons qui sont vendues. Cela se traduit par une baisse des charges de dépréciation imputables au non remboursement de crédits immobiliers", a déclaré le directeur général Gerrit Zalm.   Suite...

 
ABN Amro a vu son bénéfice récurrent progresser au deuxième trimestre, soutenu par la reprise de l'économie et du marché de l'immobilier hollandais, mais une charge exceptionnelle est venue grever son bénéfice net. /Photo d'archives/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen