Family Dollar snobe Dollar General et choisit Dollar Tree

jeudi 21 août 2014 19h55
 

par Sruthi Ramakrishnan et Devika Krishna Kumar

(Reuters) - Le distributeur discount américain Family Dollar a rejeté jeudi l'offre de rachat de Dollar General en estimant qu'elle ne prenait pas en compte la législation anti-monopole et en réaffirmant soutenir la proposition de Dollar Tree.

Family Dollar, numéro deux du discount aux Etats-Unis, s'est dit persuadé qu'un rapprochement avec Dollar General, numéro un du secteur, ne recevrait pas l'aval des autorités malgré la promesse faite par le second de fermer jusqu'à 700 magasins.

"Notre conseil d'administration a étudié, avec nos conseillers, tous les aspects de la proposition de Dollar General et a conclu à l'unanimité qu'elle ne pouvait être raisonnablement acceptée en l'état", Howard Levine, directeur général de Family Dollar, cité dans un communiqué.

Ce dernier, dans une lettre rendue publique mercredi, a été accusé par Dollar General de ne penser qu'à ses propres intérêts en soutenant l'offre de Dollar Tree.

Howard Levine, fils du fondateur de Family Dollar, devrait conserver son poste de directeur général de Family Dollar en cas de rachat de Dollar Tree. En revanche, il devrait le perdre si Dollar General remportait la bataille, mais si cela n'a pas été confirmé.

En réponse à la lettre de Dollar General, Howard Levine a jugé que cette dernière contenait "des déformations flagrantes et ne fait rien pour régler les problèmes de concurrence posés par la proposition de Dollar General".

L'investisseur activiste Carl Icahn, qui a ramené sa participation dans Family Dollar à 3,6% à la date du 30 juillet après être monté jusqu'à 9,4%, s'est également demandé si l'avenir d'Howard Levine avait joué un rôle dans le choix en faveur de Dollar Tree.

Et Efraim Levy, analyste chez S&P Capital, s'est demandé pourquoi les éventuelles inquiétudes liées à la concurrence ne pouvaient être résolues par des cessions de magasins.   Suite...

 
Le distributeur discount américain Family Dollar a rejeté jeudi l'offre de rachat présentée par Dollar General, accusant notamment son concurrent de ne pas prendre en compte la législation anti-monopole et tout en réaffirmant être favorable à la proposition de rachat de Dollar Tree. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking