Wall Street finit en légère hausse malgré la Fed

mercredi 20 août 2014 22h28
 

par Akane Otani

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en légère hausse mercredi, passant outre des déclarations de la Réserve fédérale suggérant en creux que les taux d'intérêt pourraient être relevés plus rapidement que prévu au vu de la nette amélioration observée sur le marché du travail aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a gagné 0,35%, soit 59,54 points à 16.979,13. Le S&P-500, plus large, a pris 4,91 points, soit 0,25%, à 1.986,51. Le Nasdaq Composite a cédé de son côté de 1,03 point (-0,02%) à 4.526,82.

A ce niveau, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, est revenu à moins de cinq points de son record en séance inscrit le 24 juillet.

Selon le compte rendu de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed des 29 et 30 juillet, les responsables de ce comité ont "dans leur ensemble convenu" que l'amélioration observée sur le marché du travail au cours de l'année écoulée a été "plus marquée que prévu".

Mais, toujours selon le compte-rendu, la plupart des membres de la Fed estiment que toute modification de leur appréciation de la date à laquelle il fallait commencer à relever les taux "dépendrait d'autres données relatives aux trajectoires de l'activité économique, du marché du travail et de l'inflation".

Dans la foulée de la publication de document, à 18h00 GMT, Wall Street a effacé une partie de ses gains, avant de se reprendre, certains intervenants estimant au bout du compte que la Fed n'avait rien dit de réellement nouveau.

"A mon avis, il n'y avait pas vraiment de surprises dans le compte rendu", a déclaré Carin Pai, vice-présidente exécutive de Fiduciary Trust.

Les acteurs de marché attendent davantage de la rencontre annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole, dans l'Etat du Wyoming, de jeudi à samedi, pendant laquelle la Fed pourrait préciser la marche qu'elle compte suivre.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS