20 août 2014 / 11:15 / dans 3 ans

Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

Le CAC 40 cédait 0,28% à 4.242,37 points à 12h44, les investisseurs faisant preuve d'attentisme avant la publication du compte rendu de politique monétaire de la Fed. A la même heure, GDF Suez, en recul de 2,86%, affichait la plus forte baisse du SBF 120, deux réacteurs nucléaires belges exploités par sa filiale Electrabel étant menacés de rester à l'arrêt jusqu'au printemps ou de ne jamais redémarrer. /Photo prise le 1er août 2013/REUTERS/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, les investisseurs faisant preuve d‘attentisme après deux séances de hausse du marché avant la publication à 20h du compte rendu de politique monétaire de la Fed.

A 12h44, l‘indice CAC 40 cède 0,28% à 4.242,37 points.

* GDF SUEZ perd 2,86%, plus forte baisse du SBF 120. Deux réacteurs nucléaires belges exploités par Electrabel, filiale de GDF Suez, pourraient rester à l‘arrêt jusqu‘au printemps ou ne jamais redémarrer, selon la radiotélévision publique VRT.

De son côté, AREVA lâche 2,16%.

* AIR FRANCE-KLM (-0,56%) fait partie des compagnies aériennes opérant aux Etats-Unis contre lesquelles la Deutsche Bahn a annoncé mardi avoir déposé plainte, les accusant de s‘être entendues sur les prix du fret entre 1999 et 2006.

* La pause du marché dans l‘attente d‘éventuels signaux de la Réserve fédérale sur le calendrier du relèvement de ses taux est alimentée par les VALEURS CYCLIQUES principaux soutiens à la tendance du marché ces deux derniers jours.

ARCELORMITTAL recule de 0,75%, RENAULT de 0,65% ou encore SOLVAY de 0,59%.

* En revanche, LAFARGE (+1,06% à 57,99 euros) est en tête des quelques hausses du CAC 40, la valeur testant sa moyenne mobile à 200 jours, à 58,15 euros.

* APERAM (+2,01%) enregistre la plus forte progression du SBF 120. ING a repris en début de semaine la couverture de la valeur avec une recommandation à “conserver” et un objectif de cours de 26 euros, le broker soulignant la capacité du spécialiste de l‘acier inoxydable à augmenter ses prix et les résultats meilleurs qu‘attendu du groupe au deuxième trimestre.

* ESSILOR avance de 0,38%, des analystes soulignant la qualité des fondamentaux de la société et l‘amélioration attendue de ses résultats. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe une croissance de 11% du chiffre d‘affaires cette année et une progression de 9% du résultat net.

* De manière générale, les VALEURS offrant un profil plus DEFENSIF sont recherchées dans un contexte d‘attentisme, EDF prenant 0,34%, UNIBAIL-RODAMCO 0,1% ou encore IPSEN 1,6%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below