Les résultats trimestriels de Home Depot meilleurs que prévu

mardi 19 août 2014 14h12
 

(Reuters) - Home Depot a publié mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé ses prévisions annuelles, le numéro un mondial des magasins de bricolage ayant profité d'une hausse de la demande en Amérique du Nord, où les consommateurs ont voulu réparer les dégâts provoqués par un hiver particulièrement rigoureux.

Le titre Home Depot, qui a progressé de 11% à Wall Street sur les 12 derniers mois et a clôturé lundi à 83,59 dollars, gagnait 3,6% en avant-Bourse.

L'arrivée du printemps est toujours une bonne nouvelle pour les magasins de bricolage puisqu'elle marque la reprise des travaux domestiques et des activités d'extérieur.

"Au deuxième trimestre, nos activités saisonnières liées au printemps ont rebondi et nous avons enregistré de bonnes performances sur notre coeur de métier dans toutes les régions", s'est réjoui le directeur général de Home Depot, Frank Blake, dans un communiqué.

Le géant américain a dégagé un bénéfice net de 2,05 milliards de dollars (1,54 milliard d'euros), soit 1,52 dollar par action, sur les trois mois au 3 août, le deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2014-2015, contre 1,79 milliard (1,24 dollar) il y a un an.

Son chiffre d'affaires a progressé de 5,7% sur la période, à 23,81 milliards de dollars.

Les analystes financiers avaient anticipé en moyenne un bénéfice par action de 1,45 dollar et un chiffre d'affaires de 23,61 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Sur l'ensemble de l'exercice, Home Depot dit tabler sur un résultat par action de 4,52 dollars au lieu de 4,42 dollars précédemment, une révision qui prend en compte l'impact d'un programme de rachat d'actions de 3,5 milliards de dollars.

Home Depot maintient par ailleurs sa prévision d'un chiffre d'affaires en hausse de 4,8% environ sur l'année.   Suite...

 
Home Depot a annoncé mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, le numéro un mondial des magasins de bricolage ayant profité d'une hausse de la demande en Amérique du Nord. Le géant américain a dégagé un bénéfice net de 2,05 milliards de dollars sur les trois mois au 3 août, le deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2014-2015, contre 1,79 milliard il y a un an. /Photo prise le 19 mai 2014/REUTERS/Jim Young