19 août 2014 / 07:53 / dans 3 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les Bourses européennes ont prolongé leur hausse de la veille mardi en ouverture, sur fond d'un apparent apaisement des tensions entre la Russie et l'Ukraine. À Paris, l'indice CAC 40 reprend encore 0,38% à 4.246,56 points vers 7h30 GMT. Francfort gagne 0,89% et Londres 0,44%. L'EuroStoxx 50 avance de 0,45% et le FTSEurofirst 300 de 0,89%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont prolongé leur hausse de la veille mardi en ouverture, sur fond d‘un apparent apaisement des tensions entre la Russie et l‘Ukraine.

Les combats continuent dans l‘est de l‘Ukraine, faisant des victimes dans la population civile, mais l‘armée régulière semble contenir l‘avancée des rebelles et les efforts diplomatiques se poursuivent.

La Russie a annoncé de son côté que toutes les questions relatives à son convoi humanitaire vers l‘Ukraine avaient été résolues, sans pour autant évoquer la possibilité d‘un cessez-le-feu ou d‘une solution politique.

À Paris, l‘indice CAC 40 reprend encore 0,38% à 4.246,56 points vers 7h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,89% et à Londres, le FTSE 0,44%. L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,45% et le FTSEurofirst 300 de 0,89%.

Les actions européennes avaient perdu beaucoup de terrain depuis leurs pics du mois de juin, victimes des inquiétudes concernant la situation en Ukraine.

Avec le rebond entamé lundi, les valeurs allemandes, ainsi que les grandes valeurs cycliques et automobiles sont en tête des hausses, avec notamment un gain de 2,3% pour Bayer et de 1,3% pour Volkswagen. A Paris, Renault reprend encore 1,17%, après un gain de 2,52% la veille.

ThyssenKrupp gagne 1,8% après un article du quotidien Handelsblatt selon lequel le groupe sidérurgique et industriel s‘est fixé pour objectif de doubler en quelques années son bénéfice d‘exploitation.

A Londres en revanche, BHP Billiton recule de 3%. Le géant minier, qui va loger certains actifs dans une entité séparée, a déçu le marché en n‘annonçant pas de programme de rachats d‘actions.

A Copenhague, A.P. Moller-Maersk s‘adjuge 4,8% après avoir revu en hausse ses prévisions de résultats 2014, le groupe danois de transport de conteneurs et de production de pétrole ayant dégagé sur le seul deuxième trimestre un bénéfice légèrement supérieur aux attentes.

Alors que la fin de la saison des résultats approche en Europe, environ 52% des composants de l‘indice STOXX 600 ont publié des résultats meilleurs que prévu ou conformes aux attentes, selon Thomson Reuters StarMine.

Au cours d‘une semaine qui devrait être relativement calme, les investisseurs seront attentifs au compte-rendu de la réunion de juillet de la Fed qui sera publié mercredi, puis aux déclarations des banquiers centraux lors de la réunion de Jackson Hole qui débutera jeudi dans l‘Etat du Wyoming.

Janet Yellen doit intervenir vendredi.

Le dollar reste soutenu par un moral des promoteurs immobiliers meilleur que prévu aux Etats-Unis publié la veille, qui a entraîné un rebond des rendements des obligations du Trésor américain. L‘euro se traite à 1,3352 dollar, pas loin de son plus bas de neuf mois à 1,3333 touché ce mois-ci.

Dans l‘espoir d‘un apaisement des tensions géopolitiques, l‘or se maintient sous la barre des 1.300 dollar l‘once et le Brent reprend timidement 0,4% après avoir perdu près de deux dollars dans la nuit, à son plus bas en un an.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below