Wall Street finit en hausse, l'immobilier rassure

lundi 18 août 2014 22h27
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en vive hausse lundi après un indicateur favorable sur la conjoncture dans l'immobilier, qui a favorisé un rebond des actions sur fond d'apaisement relatif des tensions géopolitiques.

L'indice Dow Jones a gagné 175,83 points, soit 1,06%, à 16.838,74 points. Le Standard & Poor's-500 a pris 16,68 points (+0,85%) à 1.971,74 points et le Nasdaq Composite a progressé de 43,39 points (+0,97%) à 4.508,31 points, sa première clôture au-dessus de la barre symbolique des 4.500 depuis mars 2000.

Le S&P-500, lui, revient à moins de 1% de son record absolu du 24 juillet dernier (1.991,39 points).

Les valeurs de l'immobilier ont profité du chiffre meilleur qu'attendu de l'indice NAHB du sentiment des promoteurs, en progression pour le troisième mois d'affilée et au plus haut depuis janvier à 55 en août.

L'indice sectoriel PHLX a progressé de 1,66%. Le spécialiste de la construction résidentielle PulteGroup a pris 2,79% et D.R. Horton 1,39%.

Cette bonne nouvelle sur la conjoncture a occulté les préoccupations géopolitiques, qui avaient influencé la tendance la semaine dernière, particulièrement vendredi.

En Ukraine, même si les combats continuent dans l'est, faisant des victimes dans la population civile, l'armée régulière semble contenir l'avancée des rebelles et les efforts diplomatiques se poursuivent.

La Russie a annoncé que toutes les questions relatives à son convoi humanitaire vers l'Ukraine avaient été résolues sans pour autant évoquer la possibilité d'un cessez-le-feu ou d'une solution politique.

En Irak, les forces kurdes du nord du pays ont dit avoir repris le barrage de Mossoul à l'Etat islamique avec l'appui de l'armée américaine, mais un employé du site a assuré que les djihadistes le contrôlaient toujours.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS