Wall Street termine en hausse, Poutine rassure sur l'Ukraine

jeudi 14 août 2014 22h33
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse jeudi, influencée comme les places européennes par des propos jugés conciliants du président russe Vladimir Poutine sur la situation en Ukraine.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a gagné 61,78 points, soit 0,37%, à 16.713,58 points, confirmant son avance de la veille qui lui avait permis de revenir en territoire positif sur l'année.

Le Standard & Poor's-500, plus large, a pris 8,46 points ou 0,43% à 1.955,18 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 18,88 points, un gain de 0,43% également, à 4.453,00 points.

Après des mois de tensions et de menaces, Vladimir Poutine a affirmé qu'il voulait éviter une confrontation avec le reste du monde et ferait tout son possible pour que le sang cesse de couler en Ukraine.

Les intervenants ont préféré retenir ce signe de détente dans la crise ukrainienne plutôt que les mauvais chiffres de la croissance dans la zone euro, un indicateur mitigé aux Etats-Unis et un avertissement de Wal-Mart sur ses résultats.

"La situation en Ukraine ne deviendra un problème qu'en cas de grave escalade, et ce ne semble pas être le cas. D'où la bonne tenue du marché aujourd'hui", commente Brian Battle, directeur du trading chez Performance Trust Capital Partners à Chicago.

"Cela dit, l'Europe reste un vrai gros problème et on a eu aujourd'hui un nouveau signal alarmant pour la croissance mondiale", ajoute-t-il.

La croissance a été à l'arrêt dans l'ensemble de la zone euro au deuxième trimestre et la principale puissance régionale, l'Allemagne, a subi une contraction inattendue de 0,2%, selon les statistiques publiées en début de journée.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS