Ardian et Fosun se retirent sur Club Med, Bonomi seul en lice

jeudi 14 août 2014 17h06
 

par Matthieu Protard et Massimo Gaia

PARIS/MILAN (Reuters) - L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi reste pour le moment seul en lice pour racheter le Club Méditerranée, le tandem composé du fonds français Ardian et du groupe chinois Fosun ayant annoncé jeudi qu'il retirait son offre.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a de son côté annoncé que l'OPA déposée par Global Resorts, véhicule d'investissement de l'Italien, courrait du 18 août au 19 septembre 2014.

Le consortium Ardian/Fosun, qui a dit continuer à réfléchir à différentes options concernant le Club Med, a ainsi la possibilité de redéposer une offre sur le groupe de loisirs avant la date-butoir du 12 septembre.

Selon la réglementation de l'AMF, le dépôt d'une offre concurrente est en effet possible jusqu'à cinq jours de Bourse avant la clôture de celle en cours.

Le tandem franco-chinois avait déposé il y a plus d'un an une offre de 17,50 euros par action pour reprendre le Club via le véhicule d'investissement Gaillon Invest.

Il était depuis fin juin en concurrence avec Andrea Bonomi, qui est devenu cette année le premier actionnaire du Club et propose pour sa part 21 euros par action, valorisant le groupe 790 millions d'euros.

L'offre de l'homme d'affaires italien, déclarée conforme mercredi par l'AMF, a été recommandée avec des réserves par le conseil d'administration du Club Med.

"Le retrait de Gaillon ne signifie pas que Fosun et Ardian ne présenteront pas une nouvelle offre", a remarqué une source proche du dossier.   Suite...

 
Le tandem composé du fonds français Ardian et du groupe chinois Fosun va demander à l'Autorité des marchés financiers de retirer son offre de rachat du Club méditerranée lancée il y a plus d'un an, laissant ainsi seul en lice l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults