Roberto Cavalli négocie son rachat par un fonds russe

mercredi 13 août 2014 09h08
 

LONDRES (Reuters) - Le styliste italien Roberto Cavalli pourrait céder une participation majoritaire de sa maison de couture à VTB Capital, le fonds d'investissement de la banque ruse VTB Bank, selon deux sources proches de l'entreprise.

Les discussions entre Roberto Cavalli, 73 ans, et VTB Capital ont commencé au début de l'été après des contacts infructueux avec des fonds de capital-investissement qui ont reculé face au prix demandé, ont expliqué les sources, confirmant une information du quotidien moscovite Vedomosti.

Selon le journal, VTB Capital pourrait proposer plus de 500 millions d'euros pour 60% de la firme florentine. Un tel prix valoriserait l'entreprise à plus de 20 fois son Ebitda (bénéfice avant charges financières, dépréciation et amortissement) qui est de 25 millions d'euros.

L'accord pourrait toutefois être retardé par les sanctions occidentales décrétées contre VTB et d'autres banques russes dans le contexte du conflit ukrainien.

"VTB espérait parvenir à un accord avant la fin de l'été, mais les discussions avancent maintenant à un rythme ralenti à cause des sanctions", a dit l'une des sources.

VTB Capital pourrait s'associer à d'autres institutions financières russes pour accroître sa force de frappe, a-t-elle ajouté.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Roberto Cavalli et de VTB Capital.

Les firmes russes ont un appétit croissant pour l'Italie.

La compagnie pétrolière Rosneft a pris cette année une participation indirecte dans le fabricant de pneus Pirelli et le conglomérat Renova Group, dirigé par l'oligarque Viktor Vekselberg, a pris le contrôle du spécialiste des données Octo Telematics. En 2013, le roi de la vodka Roustam Tariko avait mis la main sur le groupe de vin Gancia.   Suite...

 
Modèles de la collection Robert Cavalli automne-hiver 2014. Le styliste italien pourrait céder une participation majoritaire de sa maison de couture à VTB Capital, le fonds d'investissement de la banque ruse VTB Bank. /Photo prise le 22 février 2014/REUTERS/Alessandro Bianchi