Un retour de PSA dans le CAC 40 envisagé mais conditionnel

mardi 12 août 2014 14h04
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les critères d'éligibilité plaident en faveur d'un retour de PSA Peugeot Citroën dans le CAC 40 mais encore faut-il trouver une valeur à sortir de l'indice phare de la Bourse de Paris, ce qui est loin d'être évident.

Société générale estime dans une note que le conseil scientifique des indices (CSI) d'Euronext, qui se réunit au moins quatre fois par an mais dont les dates ne sont pas rendues publiques pour empêcher des manipulations de cours, devrait se réunir au plus tard le 5 septembre pour une modification effective à la clôture du 19 septembre.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Euronext pour un commentaire.

"La décision reposera sur les données à fin juillet et en utilisant ces données, Peugeot est le candidat le plus proche d'un ajout" au CAC 40, souligne dans une note Société générale.

Les experts composant le CSI sont chargés pour le CAC 40 de sélectionner les 40 valeurs cotées sur Euronext Paris les plus représentatives, à l'aide de classements des capitalisations flottantes et des volumes échangés.

Selon des données Thomson Reuters, PSA figure au 46e rang des capitalisations boursières en termes de capital flottant -partie du capital d'une société pouvant être effectivement échangée en Bourse- avec une taille de 5,16 milliards d'euros. Sur le plan de la liquidité, le titre occupait le 25e rang ce mardi midi.

"Peugeot a toujours été très liquide, mais la taille n'est pas si bonne", observe Christophe Wakim, analyste chez Exane BNP Paribas. "Je serais surpris de le voir revenir en septembre."

  Suite...

 
Les critères d'éligibilité plaident en faveur d'un retour de PSA Peugeot Citroën dans le CAC 40 mais encore faut-il trouver une valeur à sortir de l'indice phare de la Bourse de Paris, ce qui est loin d'être évident. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard