1 août 2014 / 09:09 / dans 3 ans

Iberia dope le bénéfice d'exploitation d'IAG au 2e trimestre

International Airlines Group (IAG), maison mère de British Airways et d'Iberia, affiche vendredi un bond de 55% de son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre, notamment à la faveur du redressement de la compagnie espagnole. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez

LONDRES (Reuters) - International Airlines Group (IAG), maison mère de British Airways et d‘Iberia, a fait état vendredi d‘un bond de 55% de son bénéfice d‘exploitation au deuxième trimestre, porté notamment par le redressement d‘Iberia.

Signe de la confiance du groupe britannique, la flotte de la compagnie espagnole sera en partie renouvelée à partir de l‘année prochaine avec huit Airbus A350-900 et huit A330-200, appareils destinés à remplacer ses A340.

Iberia, qui fait l‘objet d‘un vaste plan de restructuration, a dégagé un bénéfice d‘exploitation au titre du deuxième trimestre, après une perte un an plus tôt, et est bien parti pour enregistrer son premier résultat d‘exploitation annuel positif depuis 2008.

“Cette performance montre que nous accomplissons de réels progrès”, a déclaré le directeur général d‘IAG, Willie Walsh, devant les journalistes.

Le groupe de transport aérien, numéro deux en Europe par la capitalisation, a confirmé son objectif de bénéfice annuel, contrairement à ses concurrentes Lufthansa et Air France-KLM, qui ont toutes deux récemment lancé des avertissements sur résultats.

IAG, également propriétaire de la compagnie low cost espagnole Vueling, vise une hausse d‘au moins 500 millions d‘euros de son bénéfice d‘exploitation sur l‘ensemble de l‘exercice 2014, par rapport aux 770 millions d‘euros réalisés en 2013.

LE MOTEUR LOW COST

Ces prévisions illustrent la bonne résistance d‘IAG à l‘intensification de la concurrence sur le marché aérien européen, et ce notamment grâce à l‘acquisition de Vueling en 2013.

Lufthansa et Air France-KLM ont annoncé se concentrer sur l‘accélération de leurs offres low cost en Europe, un marché dominé par esayJet et Ryanair.

Le titre, qui accuse une perte d‘environ 19% sur les trois derniers mois, prend 1% à 334,1 pence vers 11h10 GMT à la Bourse de Londres alors que l‘indice regroupant les valeurs européennes du voyage et du transport aérien recule de 1,43%.

IAG a dégagé un résultat d‘exploitation avant éléments exceptionnels de 380 millions d‘euros, légèrement supérieur au consensus maison de 354 millions d‘euros.

Le transporteur a par ailleurs annoncé une réduction de ses capacités pour la période hivernale d‘environ 3 points de pourcentage, en grande partie pour tenir compte de la croissance plus lente que prévu des liaisons transatlantiques.

British Airways a généré un bénéfice d‘exploitation en hausse de 34% à 332 millions. De son côté, Iberia a réalisé un résultat d‘exploitation de 16 millions d‘euros sur le trimestre, contre une perte de 35 millions d‘euros un an plus tôt.

Le bénéfice d‘exploitation de Vueling a augmenté de 11% à 30 millions d‘euros.

Tracy Rucinski, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below