Sanofi un peu plus confiant pour 2014 après un trimestre solide

jeudi 31 juillet 2014 09h01
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Sanofi a vu ses résultats trimestriels croître au deuxième trimestre à la faveur d'une accélération de ses performances dans les pays émergents, de sorte que le groupe se montre plus optimiste pour la totalité de l'exercice.

Les ventes des plates-formes de croissance, censées assurer l'avenir du groupe, ont progressé de 14,5% tirées par les pays émergents (+16,5%), Genzyme (+29,1%) et la division diabète (+16,2%). Elle représentent 76,3% des ventes du deuxième trimestre de Sanofi, contre 71,5% un an plus tôt.

De leur côté, les variations de changes ont eu un impact négatif de 5,5 points, reflétant principalement l'appréciation de l'euro par rapport aux autres monnaies en particulier le dollar américain.

Au total, le chiffre d'affaires de Sanofi est ressorti à 8.075 millions au deuxième trimestre (+0,9% en données publiées et +6,4% à changes constants). Les analystes attendaient 8.100 millions d'euros, selon le consensus Thomson Reuters.

"Notre bonne performance au deuxième trimestre reflète la mise en oeuvre de notre stratégie de croissance et nous permet d’ajuster légèrement à la hausse les perspectives financières pour 2014", a commenté Christopher Viehbacher, le directeur général de Sanofi.

Ainsi, le groupe pense que son bénéfice par action croîtra entre 6% et 8% à changes constants cette année, malgré, dit-il une pression concurrentielle accrue aux Etats-Unis. Jusqu'à présent il tablait sur une fourchette comprise entre 4% et 7%.

Au deuxième trimestre 2014, Sanofi a engrangé un résultat net de 3,9% à 1.537 millions (1.490 millions attendus) soit un bénéfice par action de 1,17 euro (1,14 euro attendu) en hausse de 4,5% en données publiées et de 13,4% à changes constants.

  Suite...

 
Christopher Viehbacher, le directeur général de Sanofi. Le laboratoire pharmaceutique a vu ses résultats trimestriels croître au deuxième trimestre à la faveur d'une accélération de ses  performances dans les pays émergents, de sorte que le groupe se montre plus optimiste pour la totalité de l'exercice. Le chiffre d'affaires est ressorti à 8.075 millions au deuxième trimestre (+0,9% en données publiées et +6,4% à changes constants). /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen