30 juillet 2014 / 16:44 / il y a 3 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en forte baisse, des résultats d'entreprises jugés décevants et les nouvelles sanctions occidentales à l'encontre de Moscou ayant éclipsé les chiffres de la croissance américaine ressortis meilleurs qu'attendu au deuxième trimestre.

L'indice CAC 40 a reculé de 1,22% à 4.312,30 points.

* TOTAL a lâché 4,93% à 49,645 euros, plus forte baisse du CAC 40, pénalisé à la fois par ses résultats du deuxième trimestre marqués par une baisse de 12% du bénéfice net et par son exposition à la Russie. Sur ce dernier point, le groupe a d'ailleurs indiqué avoir interrompu sa montée au capital du russe Novatek après la destruction d'un avion civil qui survolait une partie de l'Ukraine contrôlée par des séparatistes pro-russes.

* LAFARGE a fini en repli de 4,42% à 58,54 euros, affectée par UBS qui a réduit son estimation d'Ebitda pour le cimentier français et par des résultats décevants publiés par Holcim (-4,82%) et Heidelbergcement (-2,83%).

* SCHNEIDER ELECTRIC (-4,27% à 64,52 euros) a fait état d'un recul de son activité au deuxième trimestre, en raison de la faiblesse de sa division infrastructures en Europe.

* RENAULT (-3,58% à 63,91 euros) est resté sous pression au lendemain d'un recul de 4,6% lié à la dégradation de la génération de trésorerie au premier semestre avec un free cash flow opérationnel de l'automobile tombé à -360 millions d'euros, contre -31 millions un an plus tôt.

Renault a également souffert ce mercredi de la comparaison avec PSA (+6,04% à 11,235 euros), dont la division automobile a renoué avec un bénéfice opérationnel pour la première fois en trois ans au premier semestre.

* TECHNICOLOR (-6,84% à 5,459 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, la valeur survendue sur le plan graphique ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 5,696 euros.

* REXEL (-4,37% à 14,89 euros) a abaissé ses objectifs de croissance organique et de marge pour 2014 après des résultats légèrement en deçà des attentes au deuxième trimestre, marqué par un environnement difficile.

* En revanche, AIRBUS GROUP (+3,01% à 45 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. Le groupe a annoncé une progression de 10% de son résultat opérationnel semestriel, rassurant sur les perspectives du marché aéronautique, et a fait part de son intention de céder sa participation de 46,3% dans l'avionneur français DASSAULT AVIATION (+2,02% à 1.129 euros).

* ARCELORMITTAL a grimpé de 1,94% à 11,565 euros. Les analystes anticipent une progression de 7,5% au deuxième trimestre de l'Ebitda du sidérurgiste, qui doit publier ses résultats semestriels vendredi. (La dépêche en anglais :)

* ACCOR a progressé de 1,54% à 36,185 euros. Des analystes soulignent une amélioration dans les perspectives de résultats et considèrent que le groupe hôtelier affiche des fondamentaux solides.

* Le SECTEUR TECHNOLOGIQUE européen (+1,21%) a enregistré la plus forte hausse sectorielle en Europe dans le sillage d'ASML (+13,95%) qui a confirmé une information du journal Solid State Technology selon laquelle les derniers produits de l'équipementier néerlandais de semi-conducteurs ont réalisée une meilleure performance que prévu.

ALCATEL-LUCENT a avancé de 0,85% à 2,835 euros et STMICROELECTRONICS de 1,26% à 6,357 euros.

* ERAMET (+6,55% à 96,85 euros) a enregistré la plus forte progression du SBF 120. Le groupe a annoncé que son résultat opérationnel courant était redevenu positif au premier semestre, grâce notamment à l'amélioration du prix du nickel, et indiqué que cette progression devrait se poursuivre au second semestre.

* GECINA a encore pris 3,18% à 107,05 euros au lendemain d'une progression de 2,7% alors que l'espagnol Metrovacesa a finalisé sa sortie du capital de la foncière dont il était le premier actionnaire, mettant fin à plusieurs années d'interrogations sur l'avenir de la société française.

* SOLOCAL GROUP a gagné 3,17% à 0,65 euro après avoir publié un chiffre d'affaires semestriel en baisse mais globalement en ligne avec les attentes et, fort d'une progression de 0,4% de l'internet, a indiqué qu'il entendait renouer avec la croissance globale en 2015.

* SUEZ ENVIRONNEMENT (+1,5% à 14,25 euros) a publié des résultats en hausse au titre du premier semestre 2014, portés par une plus-value de cession et par ses activités dans l'eau en Europe, et a fait savoir qu'il pourrait réaliser de nouvelles acquisitions d'ici à la fin de l'année.

* ALTEN a fini en hausse de 1,39% à 35,69 euros. Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologies entend poursuivre sa stratégie de croissance externe en France et à l'international pour pallier l'anémie de la croissance en Europe.

* SEQUANA a grimpé de 9,23% à 2,84 euros. Le groupe a enregistré une amélioration de ses résultats opérationnels au premier semestre avec une hausse de 11% de l'EBE, l'amélioration de son mix produit et la baisse des coûts exogènes compensant un contexte "toujours difficile" dans le segment des papiers d'impression et d'écriture.

* GUERBET (+8,9% à 33,05 euros) a relevé son objectif de marge opérationnelle courante à 9-10%, contre 8-9% initialement, après avoir fait état d'un niveau de marge opérationnelle au premier semestre, à 9,8%, en avance sur les objectifs annuels à la faveur des actions menées (poursuite des efforts d'amélioration des procédés industriels ou encore une maîtrise des frais de fonctionnement).

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below