Résultats semestriels de Suez Environnement en hausse

mercredi 30 juillet 2014 09h15
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Suez Environnement a publié mercredi des résultats en hausse au titre du premier semestre 2014, portés par une plus-value de cession et par ses activités dans l'eau en Europe, et a fait savoir qu'il pourrait réaliser de nouvelles acquisitions d'ici à la fin de l'année.

Le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets a récemment annoncé un accord avec La Caixa pour lui racheter les 24,14% du groupe d'eau Agbar qu'il ne détient pas encore.

Il a également augmenté sa participation dans le capital du groupe italien de services aux collectivités Acea en début d'année et s'est aussi renforcé au premier semestre dans l'eau industrielle avec l'acquisition de Process Group.

"Avons-nous la capacité de faire d'autres acquisitions ? La réponse est oui, mais (...) nous ne ferons pas d'acquisitions qui ne répondent pas de manière très claire à nos ambitions stratégiques (...) et à nos critères financiers ", a déclaré son directeur général Jean-Louis Chaussade, lors d'une conférence téléphonique.

"Nous avons comme toujours dans notre radar toute une série d'opérations qui ont des tailles variées, et nous verrons en fonction des évolutions si nous pouvons ou non concrétiser d'autres choses avant la fin de l'année", a-t-il ajouté.

Jean-Louis Chaussade a également rappelé les quatre axes stratégiques prioritaires de son groupe : la gestion "intelligente" de l'eau ("smart water"), la valorisation, le développement à l'international et l'eau industrielle.

Suez Environnement a en outre confirmé ses objectifs 2014, qui incluent une croissance organique de son résultat brut d'exploitation (RBE) d'au moins 2%, un dividende au moins égal à celui de 0,65 euro proposé au titre de 2013 et un cash-flow libre d'environ 1 milliard d'euros.

Le groupe, qui a subi au premier semestre un effet de change défavorable significatif (-61 millions d'euros sur le RBE et -168 millions sur les ventes), a enregistré un RBE de 1.326 millions (+1,6% en organique) et un chiffre d'affaires de 6.891 millions (-2,1% en données brutes, +0,8% en organique).   Suite...

 
Suez Environnement, le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets, qui a subi au premier semestre un effet de change défavorable significatif (-61 millions d'euros sur le résultat brut d'exploitation et -168 millions sur les ventes), a enregistré un RBE de 1.326 millions (+1,6% en organique) et un chiffre d'affaires de 6.891 millions (-2,1% en données brutes, +0,8% en organique). /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer