Klépierre rachète Corio pour accélérer son développement

mardi 29 juillet 2014 15h26
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier et James Regan et Anthony Deutsch

PARIS/AMSTERDAM (Reuters) - La société foncière Klépierre a annoncé mardi le rachat du néerlandais Corio pour une valeur d'entreprise de 7,2 milliards d'euros confortant ainsi son positionnement dans l'immobilier commercial en Europe.

Selon les termes de l'accord conditionnel conclu, les actionnaires de Corio recevront 1,14 action Klépierre par titre, impliquant une prime de 15,6% par rapport au cours de clôture de la société néerlandaise lundi.

Sur le plan stratégique, cette opération doit permettre d'accélérer le recentrage du portefeuille des deux groupes et le développement de leur pipeline de projets de plus de 3,0 milliards d'euros.

Klépierre a cédé 3,6 milliards d'euros d'actifs non stratégiques depuis 2012 et Laurent Morel, président du directoire de la foncière française, a indiqué lors d'une conférence téléphonique que le groupe continuerait de vendre des actifs, sans préciser lesquels.

Corio a de son côté vendu pour 2,2 milliards d'euros d'actifs depuis 2008.

"Nous construisons le pur player numéro un en Europe de l'immobilier commercial", a déclaré Laurent Morel. "Nous offrons des portefeuilles uniques et exceptionnels de centres commerciaux leaders en Europe. Personne ne peut battre cela."

A fin juin, la valeur du portefeuille combinée des deux groupes immobiliers s'élève à 21,3 milliards d'euros, reposant sur 125 centres commerciaux dans 13 pays pour Klépierre et 57 centres dans sept pays pour Corio.

  Suite...

 
La société foncière Klépierre a racheté le néerlandais Corio pour une valeur d'entreprise de 7,2 milliards d'euros confortant ainsi son positionnement dans l'immobilier commercial en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau