Club Med recommande l'offre d'Andrea Bonomi (Global Resorts)

vendredi 25 juillet 2014 22h32
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration du Club Méditerranée a décidé vendredi de recommander aux actionnaires d'apporter leurs titres à la contre-offre d'Andrea Bonomi qui offre une prime de 20% par rapport à une offre initiale lancée par le tandem Ardian-Fosun.

Le groupe de loisirs a cependant émis des réserves au sujet du projet industriel de l'homme d'affaires italien, lequel entend développer davantage l'offre d'entrée de gamme (village trois tridents) et la présence du Club en France où la conjoncture tourne au ralenti.

"Au vu des éléments, des objectifs et intentions déclarés de Global Resorts (la société d'Andrea Bonomi, NDLR) ainsi que des conséquences de l'opération, le conseil d'administration a constaté à l'unanimité, pour les actionnaires qui souhaiteraient une liquidité immédiate, que l'offre de Global Resorts est équitable (...)", peut-on lire dans un communiqué.

Andrea Bonomi, devenu le premier actionnaire du Club Med au printemps, avec près de 11% du capital, est parti à l'assaut du groupe de loisirs avec une contre-offre jugée très généreuse.

Il se propose de racheter le Club à 21,00 euros par action, au lieu des 17,50 offerts par le fonds Ardian (ex AXA Private Equity) et le chinois Fosun qui ont associé le management de l'entreprise.

Le conseil d'administration du Club Med a précisé avoir "analysé l'intérêt de l'offre de Global Resorts" mais indique toutefois ne pas avoir obtenu "tous les éléments nécessaires, (en particulier, un business plan ou un plan d'exécution chiffrés)."

Le conseil a demandé au cabinet Roland Berger d'étudier à ses côtés l'offre en détail. Ses experts notent que "les deux projets industriels paraissent très similaires et s'inscrivent dans la continuité de la stratégie actuelle du Club Méditerranée et de ses fondamentaux."

Ils constatent cependant que le projet de Global Resorts "nuance cependant la stratégie actuelle sur certains points, notamment sur des leviers perçus comme insuffisamment exploités par le Club Méditerranée."   Suite...

 
Le conseil d'administration du Club Méditerranée a décidé vendredi de recommander aux actionnaires du groupe de loisirs d'apporter leurs titres à la contre-offre de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi, qui offre une prime de 20% par rapport à une offre initiale lancée par le tandem Ardian-Fosun. /Photo prise le 24 juillet 2014/REUTERS/Benoît Tessier