July 25, 2014 / 4:24 PM / 3 years ago

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

5 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini en forte baisse, plombée par le secteur du luxe à la suite des résultats semestriels, jugés décevants, de LVMH et la dégradation inattendue de l'indice du climat des affaires en Allemagne au mois de juillet.

Le CAC 40 a fini en repli de 1,82% à 4.330,55 points, conduisant l'indice phare de la Bourse de Paris à afficher un recul de 0,11% sur la semaine:

* LVMH (-6,8% à 131,65 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 et son repli le plus important sur une séance depuis août 2011 après des résultats semestriels nettement inférieurs aux attentes qui suscitent des inquiétudes sur l'évolution de la demande de luxe en Chine, à Hong Kong ainsi qu'en Europe.

Dans son sillage, KERING a reculé de 4,93% à 151,50 euros et HERMÈS de 2,28% à 258,95 euros.

* GDF SUEZ, qui publiera ses résultats semestriels jeudi prochain, a fini en baisse de 2,94% à 19,795 euros. Société générale estime dans une note que le premier semestre du groupe a été difficile et considère qu'une possible correction des objectifs pourrait avoir une influence négative sur le titre.

* TECHNIP a encore cédé 2,75% à 69,05 euros au lendemain d'une baisse de 8,66%, des analystes se déclarant prudents à la suite d'un avertissement sur l'activité on et offshore du groupe qui a évoqué un possible effet des nouvelles sanctions qui menacent la Russie.

* VALEO a abandonné 2,61% à 94,64 euros, l'équipementier automobile subissant des prises de bénéfices après l'annonce d'une publication semestrielle marquée par une modification comptable.

* MONTUPET a abandonné 4,55% à 60 euros, le marché se montrant déçu par la publication semestrielle et plus particulièrement par les chiffres du deuxième trimestre de l'équipementier automobile.

* TF1 (-4,5% à 11,45 euros) a enregistré une dégradation de sa rentabilité au premier semestre, grevée par les coûts élevés de la coupe du monde de football au Brésil dont la diffusion n'a pas suffi à empêcher une nouvelle baisse de ses revenus publicitaires.

* En revanche, ARCELORMITTAL (+0,04% à 11,22 euros) est l'une des deux seules hausses du CAC 40 dans le sillage de son indice sectoriel européen (+0,68%, plus forte progression sectorielle en Europe) et de Lonmin (+4,9%) qui a cherché à rassurer les investisseurs sur sa production après avoir subi une grève de cinq mois. (La dépêche en anglais)

* EDF, qui publiera ses résultats semestriels jeudi, a également pris 0,04% à 23,35 euros. Société générale considère dans une note que la hausse des tarifs l'an passé et la production nucléaire devraient compenser la clémence de l'hiver.

* GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ (GTT) a grimpé de 5,15% à 45,90 euros, plus forte hausse du SBF 120. Le spécialiste des systèmes de confinement à membrane pour le transport du gaz naturel liquéfié a rassuré les investisseurs sur son avenir après sa publication semestrielle.

* STERIA (+4% à 19 euros) et SOPRA (+4,69% à 77,01 euros), dont le rapprochement doit être finalisé le 30 juillet, ont fait état de résultats solides au titre du premier semestre, Steria abaissant toutefois légèrement son objectif de croissance du résultat opérationnel sur l'année.

* NEXANS (+3,43% à 36,20 euros) a profité au premier semestre d'une reprise de provision pour revenir dans le vert et dégager un bénéfice de 25 millions d'euros alors qu'il accusait une perte de 145 millions un an plus tôt.

* AIR FRANCE-KLM (+2,62% à 8,851 euros) a fait état d'une nette amélioration de ses marges au deuxième trimestre et a annoncé un nouveau plan pour la période 2015-2020 afin de reconquérir des parts de marché dans le court et moyen-courriers en Europe, notamment dans le secteur "low cost".

* TECHNICOLOR a progressé de 2,03% à 5,92 euros après avoir publié des résultats semestriels marqués par une amélioration de sa profitabilité, une forte génération de trésorerie et une réduction de son endettement.

* LDLC (+8,85% à 18,70 euros) a confirmé son objectif de chiffre d'affaires annuel en croissance à deux chiffres de 285 millions d'euros pour un résultat opérationnel courant de 10 millions d'euros après avoir publié jeudi un chiffre d'affaires de 61,4 millions sur les trois premiers mois de son exercice 2014-2015 (+22,1%). (Le communiqué:bit.ly/1rPa7Vu)

* STALLERGENES (+4,37% à 53,50 euros) a confirmé ses objectifs annuels après avoir enregistré une progression de 26% des ventes d'Oralair, son traitement phare contre les allergies, au premier semestre.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthias Blamont

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below