July 25, 2014 / 4:03 PM / 3 years ago

La hausse du chômage s'est poursuivie en juin

3 MINUTES DE LECTURE

Le chômage a poursuivi sa hausse au mois de juin en France, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans aucune activité) progressant de 0,3% sur le mois pour s'établir à 3.398.300, un nouveau record. /Photo prise le 24 juillet 2014/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - Le chômage a poursuivi sa hausse au mois de juin en France, une nouvelle fois emmenée par les demandeurs d'emplois de plus de 50 ans, selon les chiffres diffusés vendredi par le ministère du Travail.

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans aucune activité) a progressé sur le mois de 0,3% pour s'établir à 3.398.300, un nouveau record.

En ajoutant les catégories B et C (les personnes ayant exercé une activité réduite), les inscrits à Pôle emploi ont augmenté de 23.000, soit 0,5%, pour s'élever à 5.043.200 en métropole et 5.343.100 en incluant les départements d'Outre-mer.

Sur un an, la hausse atteint 4,0% pour la catégorie A en métropole et 5,1% pour les catégories A, B et C.

Alors que le gouvernement avait longtemps prédit une inversion de la courbe du chômage pour la fin 2013, le nombre de demandeurs d'emplois a encore progressé de façon continue tout au long du premier semestre 2014.

En juin, les plus de 50 ans ont représenté l'essentiel de la hausse dans la catégorie A (+0,9%, soit +7.200 à 788.000). Sur un an, leur nombre a bondi de 11,5% alors que le gouvernement a annoncé lors de la récente conférence sociale des mesures pour favoriser l'emploi des seniors.

En revanche, les moins de 25 ans, qui restaient sur deux mois de hausse, sont repartis en baisse (-0,3% sur le mois, -3,1% sur un an).

Le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée, inscrits depuis un an ou plus à Pôle emploi, s'est accru de 0,4% en juin, sa progression sur les douze derniers mois atteignant 9,8%.

Dans un communiqué, le ministère du Travail estime que les efforts déployés depuis deux ans permettent de contenir la progression du chômage qui diminue, mais très légèrement, trimestre après trimestre.

Il ajoute que la mobilisation des acteurs économiques autour des outils mis en place par le gouvernement doit s'amplifier, notamment autour du pacte de responsabilité qui a déjà donné lieu à un premier accord dans la chimie, une branche qui s'est engagée sur la création de 47.000 emplois d'ici 2017 en échange des baisses de charges promises.

En juin, les entrées à Pôle emploi (catégories A, B et C) ont diminué de 1,1% en France métropolitaine et les sorties ont augmenté de 1,5%, du fait notamment d'un bond de 14,3% des radiations administratives.

Les offres d'emploi collectées par Pôle emploi ont augmenté pour leur part de 5,4% par rapport à mai. Mais elles sont quasi stables (+0,8%) sur un an.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below