"Pas sérieux" répond le PDG de TF1 aux offres de reprise sur LCI

vendredi 25 juillet 2014 11h40
 

PARIS (Reuters) - Le PDG du groupe de télévision TF1, Nonce Paolini, a balayé vendredi les diverses propositions de reprises de la chaîne payante LCI qu'il menace de fermeture en cas de refus du CSA de la faire passer en mode gratuit.

Les chaînes d'information concurrentes i>Télé (Canal+, groupe Vivendi) et BFM TV (groupe NextRadioTV) ont proposé de reprendre les journalistes de LCI tandis que le trio d'actionnaires du Monde s'est dit prêt dans Le Figaro à faire une offre de rachat.

"Tout cela n'est pas sérieux", a déclaré Nonce Paolini lors d'une conférence téléphonique avec des analystes à l'occasion de la publication des résultats du groupe de télévision au premier semestre.

Il a refusé de faire davantage de commentaires sur l'avenir de LCI dans l'attente de la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel qui doit rendre son verdict la semaine prochaine.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

 
Le PDG du groupe de télévision TF1, Nonce Paolini, a balayé vendredi les diverses propositions de reprises de la chaîne payante LCI qu'il menace de fermeture en cas de refus du CSA de la faire passer en mode gratuit. /Photo d'archives/REUTERS