Bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu pour Bristol-Myers Squibb

jeudi 24 juillet 2014 17h04
 

(Reuters) - Bristol-Myers Squibb a fait état jeudi d'un bénéfice meilleur qu'attendu au deuxième trimestre, soutenu à la fois par le contrôle des coûts et par les ventes solides de son anticoagulant Eliquis et du Yervoy qui traite le mélanome.

Le groupe pharmaceutique américain a dit jeudi avoir dégagé un bénéfice de 333 millions de dollars, 20 cents par action, d'avril à juin, à comparer avec 536 millions, 32 cents par titre, un an auparavant.

Hors exceptionnels, qui comprennent notamment 458 millions de dollars de charges liées à ses fusions-acquisitions, BMS a gagné 48 cents par titre, contre 44 attendus dans le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a diminué de 4% à 3,90 milliards de dollars, un niveau légèrement supérieur aux 3,85 milliards anticipés par les analystes.

BMS a confirmé sa prévision de bénéfice annuel, livrant une fourchette allant de 1,70 à 1,80 dollar par action.

Les ventes de l'Eliquis, commercialisé avec Pfizer, ont progressé à 171 millions de dollars, tandis que celles du Yervoy ont augmenté de 38% à 321 millions de dollars.

(Ransdell Person, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Bristol-Myers Squibb a dégagé un bénéfice meilleur qu'attendu au deuxième trimestre, soutenu à la fois par le contrôle des coûts et par les ventes solides de son anticoagulant Eliquis et du Yervoy qui traite le mélanome. /Photo d'archives/REUTER/Jacky Naegelen