Ouverture en baisse des Bourses en Europe

jeudi 24 juillet 2014 09h53
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi après deux séances consécutives de gains dans un contexte de prudence avant la publication d'indicateurs macroéconomiques de premier plan et d'un flot de résultats trimestriels tandis que la persistance des tensions en Ukraine et à Gaza continue de peser.

À Paris, le CAC 40 cède 0,19%, soit 8,45 points, à 4.367,87 points vers 09h30. À Francfort, le Dax recule de 0,35% et à Londres, le FTSE perd 0,25%. L'indice EuroStoxx 50 et le FTSEurofirst 300 sont respectivement en baisse de 0,31% et 0,11%.

La Bourse de Tokyo, affectée par la chute inattendue des exportations japonaises, a terminé en baisse de 0,24%.

Mercredi, Wall Street a terminé hésitante, avec un Dow Jones en baisse mais un nouveau record de clôture pour le S&P 500, coincée entre des résultats d'entreprises jugés globalement bons et la persistance de tensions géopolitiques.

Le scénario pourrait se répéter jeudi à cette différence près que l'agenda des indicateurs est plus chargé de part à d'autre de l'Atlantique.

Premier soutien à la consolidation des gains des deux dernières séances, La Chine a enregistré une nette amélioration inattendue de son activité manufacturière en juillet, qui a connu sa croissance la plus rapide depuis 18 mois, selon l'indice provisoire HSBC/Markit des directeurs d'achats.

L'activité en France dans le secteur privé, dont les chiffres ont été publiés à l'ouverture des marchés, s'est une nouvelle fois contractée en juillet mais à un rythme plus lent qu'en juin grâce à un rebond dans les services, selon les premières estimations "flash" des indices Markit des directeurs d'achats publiés jeudi. Le recul s'est en revanche accentué dans le secteur manufacturier.

A contrario, en Allemagne, le rythme des entreprises s'est accentué en juillet, dans le sillage d'un secteur des services dont le rythme d'activité est au plus haut depuis trois ans, ce qui laisse penser que la première économie européenne pourrait reprendre de la vigueur au troisième trimestre.

Les investisseurs attendent également les indices PMI pour la zone euro qui pourraient les éclairer sur la vigueur de la reprise dans la région.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi après deux séances consécutives de gains dans un contexte de prudence avant la publication d'indicateurs macroéconomiques de premier plan et d'un flot de résultats trimestriels. La persistance des tensions en Ukraine et à Gaza continue de peser. À Paris, le CAC 40 cède 0,19% vers 09h30. À Francfort, le Dax recule de 0,35% et à Londres, le FTSE perd 0,25%. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino