24 juillet 2014 / 06:23 / il y a 3 ans

Roche confirme ses objectifs

Roche, leader mondial de l'oncologie, a publié jeudi un chiffre d'affaires en légère baisse au premier semestre, un franc suisse fort ayant contrecarré une solide croissance par ailleurs de ses traitements du cancer du sein. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song

BALE (Reuters) - Roche a confirmé jeudi ses objectifs annuels de bénéfice et de chiffre d‘affaires, les performances de ses nouveaux traitements du cancer du sein et de ses produits de diagnostic compensant largement les répercussions d‘un franc suisse fort.

A la différence d‘autres laboratoires, pour lesquels les difficultés dues à l‘expiration des brevets sont maintenant du passé, Roche reste exposé à la concurrence de génériques appelés “biosimilaires” sur certains de ses médicaments les plus anciens. Pour contrer cette menace, le leader mondial de l‘oncologie a lancé de nouveaux et onéreux médicaments.

Roche a choisi la solution des médicaments “de remplacement” pour protéger la rentabilité commerciale de ses traitements des cancers du sein et du sang lorsque les génériques arriveront sur le marché.

Une stratégie qui paraît saine, alors que les ventes de Perjeta, qui agit sur la même protéine détectée dans certaines cellules cancéreuses que l‘Herceptin de Roche, ont bondi de 276% à 388 millions de francs suisses. Le traitement du cancer du sein Kadcyla réalise un C.A. de 227 millions de francs contre 83 millions un an auparavant.

La forte performance du segment diagnostics, dont le C.A. a augmenté de 9%, a permis de compenser la stagnation des ventes du segment diabète.

Le C.A. global du premier semestre est en baisse de 1% à 22,97 milliards de francs (18,91 milliards d‘euros), qui est conforme au consensus, et d‘un bénéfice par action “rapporté aux activités de base” de 7,57 francs, légèrement supérieur au consensus. Hors effets de change, le C.A. est en hausse de 5%, tandis que le BPA augmente de 7%. Le consensus des analystes donnait un BPA de 7,50 francs.

Le bénéfice net semestriel est lui en baisse de 7% à 5,64 milliards de francs (4,64 milliards d‘euros), alors que le consensus Reuters le donnait à 5,98 milliards, affecté par une charge de dépréciation de 414 millions sur des actifs immatériels de la division diagnostics des tissus.

LA FRANCE LÉGIFÈRE

Roche “s‘attend (en 2014) à une croissance du chiffre d‘affaires consolidé se situant dans la partie basse à moyenne de la plage à un chiffre, à taux de change constants”.

Il estime que le BPA devrait augmenter plus vite que le C.A. et anticipe par ailleurs une “nouvelle augmentation de son dividende”. Le dividende de 2013 était de 7,80 francs.

Alistair Campbell, analyste de Berenberg qui est à l‘achat sur le titre, juge les résultats “solides” et pense que Roche est bien parti pour atteindre ses objectifs annuels.

L‘action Roche est en hausse de 1,8% à 271,3 francs en matinée en Bourse de Zurich.

Le directeur général, Severin Schwan, a observé que les prix des produits Roche n‘avaient baissé que de 1% dans le monde entier, soit moins que l‘ensemble du marché.

Toutefois, les autorités sanitaires, soucieuses de maîtriser leurs budgets, ont déjà pris des mesures pour tenter de récupérer certains coûts.

L‘Italie réclame 1,2 milliard d‘euros de dommages et intérêts à Roche et à Novartis pour une entente illicite présumée sur l‘Avastin.

En France, le gouvernement a fait adopter ce mois-ci un amendement qui autorise l‘emploi de l‘anticancéreux Avastin pour traiter la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l‘âge), une maladie oculaire, et ce contre l‘avis de Roche, dans le but de faire des économies.

L‘Avastin pourra ainsi être substitué au Lucentis de Novartis, seul traitement autorisé jusqu‘ici pour la DMLA et qui a coûté l‘an passé 428 millions d‘euros à l‘Assurance maladie. Une économie d’“au moins 200 millions par an” en est attendue.

Schwan a dit que les deux médicaments avaient été conçus à des fins différentes et que Roche estimait que le Lucentis restait le mieux adapté pour traiter cette maladie.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below