Omnicom a bien surmonté l'échec du mariage avec Publicis

mardi 22 juillet 2014 18h12
 

par Abhirup Roy

(Reuters) - Omnicom a publié mardi des résultats meilleurs que prévu au titre du deuxième trimestre et réaffirmé ses objectifs de croissance organique sur l'ensemble de l'exercice, montrant ainsi qu'il a bien surmonté l'échec de son projet de fusion avec le français Publicis.

Le numéro un de la publicité aux Etats-Unis a fait état d'une hausse de 6,4% de son chiffre d'affaires, à 3,87 milliards de dollars (2,87 milliards d'euros). Les analystes anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 3,8 milliards de dollars.

Son chiffre d'affaires généré par la publicité a augmenté de 10,5% sur la période avril-juin.

Les ventes aux Etats-Unis, qui représentent deux tiers du total, ont grimpé de 7,9% tandis que les ventes à l'international ont crû de 4,9%.

Plus tôt dans la journée, Publicis avait fait état d'un coup de frein brutal au deuxième trimestre, conséquence notamment du projet de fusion avec Omnicom qui a accaparé ses équipes pendant plusieurs mois avant d'être annulé en mai.

Et alors que le groupe français a prévenu qu'il lui serait "très difficile" d'atteindre sa prévision de croissance pour 2014, l'américain a dit maintenir son objectif d'une croissance organique d'environ 4% sur l'exercice, prévision qui avait d'abord été annoncée en février.

Le bénéfice net d'Omnicom a augmenté à 318,9 millions de dollars au deuxième trimestre, soit 1,23 dollar par action, contre 281,7 millions (1,09 dollar/action), un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action s'établit à 1,20 dollar, contre 1,17 anticipé en moyenne par les analystes selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.   Suite...