Wall Street ouvre en baisse, la géopolitique pèse sur les cours

lundi 21 juillet 2014 15h44
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse lundi, comme le laissaient présager les futures, les tensions en Ukraine et au Proche-Orient étant susceptibles de dicter à la Bourse son orientation en l'absence d'indicateurs économiques américains.

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones cédait 0,44% à 17.025,76 points. Le S&P-500 lâchait 0,35% à 1.971,33 points et le Nasdaq Composite perdait 0,27% à 4.420,36.

Un porte-parole du Conseil de sécurité ukrainien a déclaré que l'armée n'était pas responsable des explosions qui se sont produites lundi dans le centre de Donetsk, ville de l'est du pays tenue par les séparatistes pro-russes.

L'Union européenne est prête à imposer des sanctions plus sévères à la Russie si Moscou ne cesse pas de soutenir les séparatistes pro-russes, a prévenu de son côté le Premier ministre britannique, David Cameron.

Au Proche-Orient, les forces israéliennes ont annoncé avoir abattu dix activistes palestiniens qui tentaient de passer en Israël par deux tunnels creusés sous la frontière avec la bande de Gaza, et le bilan des combats depuis le début du conflit le 8 juillet dépasse désormais les 500 morts.

Aux valeurs, Halliburton prend 1,15%. Le deuxième parapétrolier américain a annoncé une hausse de 10% de son chiffre d'affaires trimestriel, tirant parti d'une reprise de l'activité de forage en Amérique du Nord grâce à une remontée des prix du gaz naturel après un creux de deux ans.

EMC bondit de 4,7%. Le fonds activiste américain Elliott Management a pris une participation d'un milliard de dollars (740 millions d'euros) dans EMC et entend faire pression sur le spécialiste des équipements de stockage de données pour qu'il scinde sa filiale VMware, rapporte lundi le Wall Street Journal en citant des sources au fait du dossier. L'action VMware prend 0,8%.

Allergan, qui résiste à une OPA hostile du canadien Valeant Pharmaceuticals International, a publié lundi un bénéfice et un chiffre d'affaires en hausse au deuxième trimestre, tout en annonçant un plan de réduction de ses coûts de 475 millions de dollars.

L'action Allergan gagne 0,4%.   Suite...

 
Wall Street a ouvert en baisse lundi, comme le laissaient présager les futures, les tensions en Ukraine et au Proche-Orient étant susceptibles de dicter à la Bourse son orientation en l'absence d'indicateurs économiques américains. Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones cédait 0,44%, le S&P-500 lâchait 0,35% et le Nasdaq Composite perdait 0,27%. /Photo d'archives/  REUTERS/Chip East