Philips accélère la mutation de sa branche éclairage

lundi 21 juillet 2014 16h04
 

AMSTERDAM (Reuters) - Philips a annoncé lundi l'accélération du processus de transformation de sa branche éclairage pour s'adapter au remplacement progressif des ampoules traditionnelles par les produits LED (diodes électroluminescentes) plus performants et moins gourmands en énergie.

Le spécialiste de l'éclairage et des équipements médicaux va augmenter les dépenses de restructuration de cette branche - qui pourraient inclure une baisse de la production, voire la fermeture de certaines usines d'ampoules traditionnelles - à 170 millions d'euros au second semestre au lieu de 100 millions.

La décision intervient quelques semaines après l'annonce par le groupe, qui vient de placer les équipements médicaux au coeur de ses métiers aux côtés de l'éclairage, de son projet de fusion des activités LED et éclairage automobile dans une nouvelle entité en vue d'une possible scission.

Les ventes d'ampoules LED du groupe ont augmenté de 43% au deuxième trimestre et représentent 36% de ses ventes totales dans l'éclairage, contre 25% pour la même période de l'an dernier.

Toutefois, la guerre des prix des ampoules LED rogne sur ses marges et pousse Philips et son concurrent Osram - issu d'une scission de Siemens il y a un an - à développer de nouvelles technologies et à chercher de nouveaux débouchés.

"SUR LA BONNE VOIE"

Le groupe, qui avait annoncé début juillet que sa division équipements de santé n'atteindrait pas ses objectifs, a déclaré lundi tabler sur une amélioration de la performance de cette de cette activité vers la fin de 2014 et en 2015.

Cette branche, qui représente 40% du chiffre d'affaires total du groupe, devrait profiter de la demande croissante de scanners et de produits de médecine nucléaire des pays émergents, a précisé le directeur général, Frans van Houten.   Suite...

 
Le directeur général de Philips, Frans van Houten, montre une ampoule LED. Philips a annoncé lundi l'accélération du processus de transformation de sa branche éclairage pour s'adapter au remplacement progressif des ampoules traditionnelles par les produits LED (diodes électroluminescentes) plus performants et moins gourmands en énergie. /Photo d'archives/REUTERS/Toussaint Kluiters/United Photos