Volvo fait moins bien que prévu au 2e trimestre

vendredi 18 juillet 2014 11h12
 

par Niklas Pollard et Johannes Hellstrom

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur de camions Volvo a publié vendredi un bénéfice courant inférieur au consensus, la reprise plus lente que prévu du marché européen, le plus important pour lui, s'étant traduite par des surcapacités de production.

Le groupe suédois, premier employeur privé du pays, a néanmoins assuré que les efforts entrepris pour relever ses prix et améliorer ses marges portaient leurs fruits légèrement plus vite qu'attendu.

A la Bourse de Stockholm, l'action Volvo perdait 4,06% à 8h51 GMT, la plus forte baisse de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, qui abandonnait alors 0,33%.

Volvo, qui dispute à l'allemand Daimler et à Scania et MAN, les deux marques du groupe Volkswagen, le podium mondial du marché des camions, a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice d'exploitation hors charges de restructuration de 4,3 milliards de couronnes suédoises (470 millions d'euros) contre 3,3 milliards de couronnes au deuxième trimestre 2013.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un résultat de cinq milliards de couronnes.

Le marché nord-américain a vu sa croissance s'accélérer cette année avec la reprise aux Etats-Unis tandis qu'en Europe, le remplacement de flottes vieillissantes ne compensait qu'en partie le contrecoup de la vague d'achats qu'avait déclenchée l'entrée en vigueur l'an dernier de nouvelles normes en matière d'émissions de gaz à effet de serre.

LA MARGE REMONTE LENTEMENT   Suite...

 
Le constructeur suédois de poids-lourds Volvo annonce une hausse inférieure aux attentes de son bénéfice courant au deuxième trimestre, conséquence d'une reprise plus tardive qu'anticipé du marché européen. /Photo d'archives/REUTERS