La Chine pèse encore sur les ventes de cognac de Rémy Cointreau

vendredi 18 juillet 2014 14h04
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a vu ses ventes de cognac poursuivre leur glissade au premier trimestre de son exercice décalé, toujours plombées par la Chine, mais a confirmé tabler sur une possible reprise de ses expéditions à destination de ce pays dans la deuxième partie de son exercice 2014-2015.

Ses ventes de Rémy Martin ont perdu 15,3% à taux de change constants sur le trimestre allant d'avril à juin, après une chute de 32,3% au trimestre précédent, continuant à souffrir d'une poursuite des déstockages en Chine.

Mais le directeur financier du groupe, Luca Marotta, a confirmé vendredi, lors d'une conférence téléphonique, tabler sur un redémarrage des expéditions à destination des grossistes chinois à partir du troisième trimestre, grâce à une amélioration des ventes aux détaillants, bars et restaurants.

Le cognac Rémy Martin pourrait ainsi renouer cette année avec une croissance comprise entre 5% et 10% en Chine, qui pèse pour environ la moitié des profits de la marque, laquelle génère 80% du résultat opérationnel du groupe.

Après une année noire pour le spécialiste du cognac haut de gamme, la confirmation d'une possible sortie du tunnel en fin d'exercice a dopé le titre en Bourse.

"Les tendances montrent que le scénario de reprise est en bonne voie", relèvent les analystes de Gilbert Dupont.

Début juin, Rémy Cointreau avait déjà dit tabler sur un retour à la croissance de ses ventes de cognac en Chine dans la deuxième partie de l'exercice en cours.

A la Bourse de Paris, la valeur prenait 4,5% à 65,4 euros vers 13h45, entraînant Pernod Ricard (+0,8%) dans son sillage.   Suite...

 
Rémy Cointreau affiche un chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre de son exercice décalé, plombé par un nouveau recul de ses ventes de cognac en Chine. /Photo d'archives/REUTERS