17 juillet 2014 / 11:29 / il y a 3 ans

Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont accentué leurs pertes jeudi à mi-séance - et Wall Street est attendue en repli également - dans des marchés fragilisés par les nouvelles sanctions de l‘Occident contre la Russie et par des résultats mitigés.

Les Bourses européennes ont accentué leurs pertes jeudi à mi-séance dans des marchés fragilisés par les nouvelles sanctions de l'Occident contre la Russie et par des résultats mitigés. À Paris, le CAC 40 cède 0,89% à 4.323,89 points vers 11h GMT. Francfort perd 1% et Londres 0,73%. L'EuroStoxx 50 cède 1,26%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, le CAC 40 cède 0,89% à 4.323,89 points vers 11h GMT. À Francfort, le Dax perd 1% et à Londres, le FTSE 0,73%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 1,26% après un gain de 1,56% mercredi.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,37% à 0,62%.

L‘indice libellé en dollars de la Bourse de Moscou a perdu 4,4% et le rouble recule de plus de 1% face à l‘euro et au dollar.

En Europe, parmi les titres les plus exposés à la Russie figurent la banque autrichienne Raiffeisen, qui perd 2,9%, la banque italienne UniCredit (-1,7%) et le distributeur allemand Metro (-2,1%).

Par ailleurs à Francfort, SAP s‘adjuge 3,10%, plus forte hausse de l‘EuroStoxx 50. Le concepteur de logiciels a relevé sa prévision de chiffre d‘affaires annuel pour ses services informatiques en ligne.

Fiat Chrysler Automobiles gagne 2,6%. Volkswagen (-2,9%) aurait eu des discussions avec certains actionnaires en vue d‘un éventuel rachat du groupe italien, selon la presse allemande.

Sur le marché des changes, le yen profite de sa qualité de valeur refuge face au dollar et à l‘euro après les nouvelles sanctions américaines contre certaines des plus grandes entreprises russes. Pour la même raison d‘aversion au risque, l‘obligation de référence à 10 ans allemande (Bund) est recherchée, ce qui entraîne une baisse de son taux de rendement d‘une trentaine de points de base à 1,17%.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below