La reprise inachevée justifie l'action de la Fed, selon Yellen

mardi 15 juillet 2014 23h33
 

par Howard Schneider et Michael Flaherty

WASHINGTON (Reuters) - La reprise économique américaine reste inachevée et la fragilité du marché comme la stagnation des salaires justifient pour l'instant le maintien d'une politique monétaire accommodante, a déclaré mardi Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale au Sénat.

Dans un plaidoyer en faveur de la position actuelle de la Fed, elle a expliqué que les tout premiers signes de redressement de l'inflation n'étaient pas suffisants pour accélérer le calendrier prévisionnel de relèvement des taux d'intérêt, un mouvement que les marchés s'attendent pour l'instant à voir s'amorcer au milieu de l'année prochaine.

Ce jugement pourrait être remis en cause, avec pour conséquence une hausse de taux plus tôt et plus rapide, si le marché du travail montrait une amélioration plus marquée qu'attendu, a-t-elle ajouté.

Mais aujourd'hui, "même si l'économie continue de s'améliorer, la reprise n'est pas encore complète", a-t-elle dit lors de son audition semestrielle par la commission bancaire du Sénat.

Elle a une nouvelle fois mis en avant la faiblesse du taux de participation sur le marché du travail (la part de la population en âge de travailler qui occupe ou recherche activement un emploi) et celle de la croissance des salaires.

"Trop d'Américains restent sans emploi", a-t-elle souligné.

CERTAINES VALORISATIONS "TENDUES" À WALL STREET   Suite...

 
La reprise économique américaine reste inachevée, le redressement incomplet du marché du travail et la stagnation des salaires justifiant pour l'instant le maintien d'une politique monétaire souple, a déclaré mardi Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, lors d'une audition au Sénat. /Photo prise le 15 juillet 2014/REUTERS/Kevin Lamarque