Le moral des investisseurs allemands au plus bas depuis fin 2012

mardi 15 juillet 2014 14h36
 

par Paul Carrel et Andreas Framke

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - - Le sentiment des investisseurs et des analystes financiers en Allemagne s'est dégradé plus que prévu en juillet pour retomber à son plus bas niveau depuis décembre 2012, montre l'indice ZEW publié mardi.

A 27,1 en juillet contre 29,8 en juin, l'indice de l'institut de Mannheim en est à son septième recul en autant de mois, signe que la croissance de la première économie d'Europe peine à redémarrer en ce début de troisième trimestre. Il est en outre inférieur aux attentes des économistes qui l'attendaient en moyenne à 28,0.

Fait nouveau, la composante mesurant les conditions actuelles a reculé elle aussi et assez nettement, à 61,8 contre 67,7 alors que les analystes n'attendaient qu'un modeste tassement à 67,0. Elle revient ainsi à son plus bas niveau depuis avril.

La publication de l'indice de juillet a fait brièvement tomber l'euro à un plus jour contre le dollar tandis que les futures sur Bunds accentuaient leur avance.

RETOURNEMENT DES ANTICIPATIONS?

"La baisse de l'indice ZEW en juillet vient s'ajouter aux signes de ralentissement de la première économie européenne", commente Jennifer McKeown, économiste chez Capital Economics.

"La composante des anticipations a été par le passé un bon indicateur de retournement du cycle économique et sa détérioration constitue un avertissement de plus pour la reprise allemande."   Suite...

 
L’INDICE ZEW EN ALLEMAGNE