A Wall Street, les technologiques en vedette au bal des résultats

dimanche 13 juillet 2014 16h12
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Les résultats de certains des plus grands noms américains des hautes technologies vont probablement concentrer l'attention des investisseurs au cours des prochains jours car ils permettront d'en savoir plus sur l'état de santé de ce secteur clé.

A l'agenda très chargé des résultats attendus d'ici vendredi figurent entre autre Intel et Yahoo mardi, eBay mercredi et Google jeudi.

Le secteur technologique affiche le taux de croissance attendu des profits le plus élevé des 10 grands secteurs de l'indice Standard & Poor's-500 pour le deuxième trimestre, à 12,3% selon le consensus Thomson Reuters, ce qui serait sa meilleure performancce depuis le début 2012.

Il y a un an, les bénéfices des "technos" avaient reculé de 3,2%.

Les analystes de Goldman Sachs expliquent dans une note récente que le secteur des technologies de l'information "apparaît comme le secteur le plus sous-évalué", ce qui devrait justifier un intérêt soutenu de la part des investisseurs.

La croissance du bénéfice par action (BPA) du secteur a été en moyenne supérieure de 5,4 points de pourcentage à celle du S&P-500 sur les 10 dernières années mais cet écart n'est plus que d'un point, précise la note de Goldman Sachs.

Alors que le Dow Jones et le S&P-500 ont atteint des records ces dernières semaines, le Nasdaq Composite, dans lequel les valeurs technologiques pèsent lourd, évolue encore 700 points en dessous de son plus haut historique, ce qui suggère qu'il conserve un potentiel de hausse.

Les résultats du secteur de la high-tech "seront à coup sûr importants parce que le marché a commencé à prendre de la vitesse avec l'amélioration des indicateurs économiques", explique Quincy Krosby, responsable de la stratégie de Prudential Financial. "On a envie de résultats solides et si c'est le cas avec de grands noms de la high-tech, ça aidera."   Suite...

 
Les résultats de certains des plus grands noms américains des hautes technologies vont probablement concentrer l'attention des investisseurs au cours des prochains jours car ils permettront d'en savoir plus sur l'état de santé de ce secteur clé. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer