La banque portugaise BES fait plonger les marchés européens

jeudi 10 juillet 2014 18h02
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont rechuté jeudi alors que la principale banque portugaise Espirito Santo a été suspendue de cotation et suscite les plus vives inquiétudes.

L'annonce de la chute des productions industrielles française et italienne a aussi pesé sur la cote.

Paris a lâché 1,34% à 4.301,26 points après avoir enfoncé en séance le seuil de 4.300 points et touché un plus bas à 4.277,58 points. Le CAC 40 a quasiment effacé ses gains depuis le début de l'année (+0,12%).

La Bourse de Lisbonne a plongé de 4,18% tandis que Francfort a abandonné 1,52%, Milan 1,9%, Madrid 1,98%. L'indice EuroStoxx 50 des valeurs vedettes de la zone euro a perdu 1,64%.

Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans, valeur refuge en zone euro, est passé sous 1,2% à 1,169% en séance pour revenir à 1,203% en fin de séance. Celui de l'OAT française n'en finit pas de battre des plus bas record, à 1,5% en séance ce jeudi. Il remontait à 1,537% en fin de journée.

L'euro se traite en dessous de 1,36 dollar.

Le pétrole Brent de la mer du Nord perd 0,2 dollar le baril à 108,07 dollars.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

 
Les Bourses européennes ont rechuté jeudi alors que la principale banque portugaise Espirito Santo a été suspendue de cotation et suscite les plus vives inquiétudes.  Paris a lâché 1,34%, la Bourse de Lisbonne a plongé de 4,18% tandis que Francfort a abandonné 1,52%, Milan 1,9%, Madrid 1,98%.  /Photo prise le 10 juillet 2014/REUTERS/Remote