BES apaise un peu des marchés qui attendent plus de transparence

vendredi 11 juillet 2014 20h01
 

par Laura Noonan et Andrei Khalip

LISBONNE/LONDRES (Reuters) - Banco Espirito Santo (BES) s'est employée vendredi à apaiser des marchés rendus très nerveux par son exposition aux autres sociétés du groupe contrôlé par la puissante famille Espirito Santo mais les investisseurs restent dans l'expectative concernant ses pertes potentielles.

Les soucis créés par les liens de la première banque cotée portugaise avec la galaxie Espirito Santo ont déstabilisé les places boursières cette semaine, poussant certaines sociétés européennes à repousser leurs appels au marché et ravivant des mauvais souvenirs liés à la crise de la dette.

L'action BES a perdu plus de 17% à son cours le plus bas en un an avant que la CNMV, l'organisme de tutelle boursier portugais, ne décide la suspension des transactions jeudi. Cette suspension a été levée vendredi mais l'interdiction des ventes à découvert décrétée la veille est restée en vigueur.

Les Bourses européennes avaient repris de l'aplomb vendredi, avec un indice Eurofirst 300 en hausse de 0,43%, tandis que la Bourse de Lisbonne elle-même progressait de 2,25%.

La dette portugaise - souveraine et corporate - avait également rattrapé le terrain perdu. L'emprunt souverain à 10 ans voyait son rendement perdre six points de base et redescendre au-dessous des 4%.

Instamment priée de préciser sa position et afin d'empêcher que la situation ne dégénère, BES a publié un communiqué vendredi en tout début de matinée pour dire que son exposition était de 1,15 milliard d'euros et qu'elle avait suffisamment de réserves pour absorber quelque perte que ce soit.

La banque a ajouté qu'elle avait 2,1 milliards d'euros de capital au-delà des seuils minimums obligatoires au 31 mars, en prenant en compte une augmentation de capital de 1,045 milliard d'euros en juin qui a vu la famille Espirito Santo perdre le contrôle de l'établissement et le patriarche Ricardo Espirito Santo Salgado démissionner de ses fonctions de directeur général de la banque.

BES a donné un contenu détaillé de ses diverses expositions au groupe Espirito Santo mais ajouté qu'elle attendait la publication du plan de restructuration du groupe afin d'évaluer les pertes potentielles liées à son exposition. L'annonce des modalités de cette restructuration est attendue incessamment.   Suite...

 
Banco Espirito Santo (BES) s'est employée vendredi à apaiser des marchés rendus très nerveux par son exposition aux autres sociétés du groupe contrôlé par la puissante famille Espirito Santo mais les investisseurs restent dans l'expectative concernant ses pertes potentielles. /Photo prise le 11 juillet 2014/REUTERS/Rafael Marchante