Commerzbank pourrait verser 600 à 800 millions de dollars aux USA

jeudi 10 juillet 2014 14h19
 

NEW YORK (Reuters) - Commerzbank pourrait verser de 600 à 800 millions de dollars - alors qu'une somme de plus de 500 millions était auparavant évoquée - pour clore l'enquête sur ses transactions avec des pays touchés par un embargo financier des Etats-Unis, ont déclaré des sources proches du dossier.

L'accord de règlement pourrait intervenir dans les semaines qui viennent.

La banque allemande discute avec les départements de la Justice et du Trésor, la Réserve fédérale, le parquet de Manhattan et le département des services financiers de l'Etat de New York.

Selon une source, Commerzbank a en particulier fait des affaires avec l'Islamic Republic of Iran Shipping Line, alors qu'elle savait que celle-ci s'était vu infliger des sanctions économiques par les Etats-Unis en 2008 pour complicité de prolifération d'armes de destruction massive.

Les analystes estiment que Commerzbank devra passer jusqu'à 300 millions d'euros de charges (409 millions de dollars) supplémentaires, une amende de 800 millions de dollars représentant près du double de ce qui a été provisionné pour le dossier iranien.

Fin 2013, Commerzbank avait accumulé 934 millions d'euros (1,27 milliard de dollars) de provisions pour litiges et contentieux, y compris pour l'enquête américaine.

"Un surcoût de 300 millions d'euros serait conséquent par rapport aux bénéfices attendus de Commerzbank en 2014", a commenté Guido Hoymann, analyste chez Metzler. "Mais, rapporté au nombre d'actions, le marché pourrait avoir surréagi."

UN SURCOÛT DE 0,26 EURO PAR ACTION   Suite...

 
Commerzbank pourrait verser de 600 à 800 millions de dollars pour clore l'enquête sur ses transactions avec des pays touchés par un embargo financier des Etats-Unis;  /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender