Sodexo révise en baisse ses prévisions de croissance

mercredi 9 juillet 2014 13h23
 

par Noëlle Mennella et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Sodexo a revu en baisse mercredi ses prévisions de croissance de l'activité sur l'année en raison de retards pris dans l'exécution de certains contrats déjà engrangés, après avoir subi un recul de son chiffre d'affaires sur neuf mois, affecté par les parités de change.

Selon le spécialiste de la distribution collective et des titres de services prépayés, de nouveaux contrats récemment signés avec Johnson & Johnson en Allemagne ou encore Procter & Gamble en France devraient néanmoins avoir un effet positif dans les années qui viennent.

"Je reste extrêmement confiant sur une amélioration de notre marge cette année et l'année prochaine et sur le fait qu'elle continuera à s'améliorer au cours des prochaines années", a déclaré Michel Landel, directeur général du groupe, lors d'une conférence avec les analystes.

Sur la totalité de l'exercice en cours, Sodexo vise désormais une croissance interne de son chiffre d'affaires comprise entre 2,2% et 2,5% alors qu'il tablait jusqu'à présent sur une fourchette comprise entre 2,5 et 3%.

Sodexo a été affecté par un démarrage plus lent que prévu de grands contrats enregistrés en 2013 dans le domaine de la santé avec des clients comme HCR Manorcare. Il a précisé que ce décalage n'était pas lié à la conjoncture économique, qui reste difficile dans certaines régions.

Le numéro deux du secteur derrière le britannique Compass a confirmé néanmoins son objectif de progression du résultat opérationnel de 11% pour l'exercice en cours et a dit viser une marge opérationnelle de 5,6%, en amélioration de 0,4% par rapport à 2012-2013.

Pour les neuf mois à fin mai, Sodexo a annoncé un recul de 2,8% à 13.822 millions d'euros de son chiffres d'affaires. Il affiche une hausse de 2,3% hors effets de change et à périmètre constant, qui reste toutefois légèrement inférieure à celle enregistrée au premier semestre (+2,4%).

  Suite...

 
Michel Landel, directeur général de Sodexo. Le spécialiste de la distribution collective et des titres de services prépayés a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 2,3% sur les neuf premiers mois de 2013-2014 et revu en baisse sa prévision de hausse de ses ventes annuelles dans la perspective d'un quatrième trimestre affaibli par des retards de démarrage de certains grands contrats. /Photo prise le 2 juin, 2014/REUTERS/Charles Platiau