Le 2e trimestre de Total affecté par les marges de raffinage

samedi 5 juillet 2014 12h34
 

AIX-EN-PROVENCE (Bouches-du-Rhône) (Reuters) - Les bénéfices de Total au deuxième trimestre seront marqués par l'impact de marges de raffinage "extrêmement" faibles, a déclaré samedi le PDG du groupe pétrolier, Christophe de Margerie.

"Tout le monde sait que les marges de raffinage ont été extrêmement faibles au second trimestre et cela aura un impact sur nos profits, comme cela a été le cas au premier trimestre", a-t-il dit à des journalistes en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

En avril, Total avait publié des résultats en baisse au titre du premier trimestre 2014, affecté comme ses concurrents par un début d'année difficile dans les raffineries en Europe et par une baisse de 6% de sa production.

(Ingrid Melander, Marion Douet pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Le PDG de Total, Christophe de Margerie. a déclaré  que les bénéfices du groupe pétrolier au deuxième trimestre seraient marqués par l'impact de marges de raffinage "extrêmement" faibles. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau