Euronext veut devenir un leader de la levée de fonds en Europe

vendredi 4 juillet 2014 20h51
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

AIX-EN-PROVENCE (Bouches-du-Rhône) (Reuters) - Euronext entend devenir un leader de la levée de fonds en Europe, a déclaré vendredi son directeur général dans un entretien à Reuters, jugeant également le bilan de l'introduction en Bourse de l'opérateur boursier "très positif" malgré la baisse du cours de l'action.

Intercontinental Exchange (ICE) a introduit Euronext en Bourse le 20 juin, à un prix de 20 euros par action valorisant alors la société à 1,4 milliard d'euros.

"C'est un bilan très positif. ICE attachait certes une importance au prix mais il souhaitait surtout se désinvestir à 100% dans un laps de temps donné. C'est ce qui a été fait", a déclaré Dominique Cerutti en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

L'action se négocie toutefois en dessous de son prix d'introduction, la valeur ayant clôturé vendredi soir à 19,10 euros.

UBS a notamment entamé sa couverture du titre fin juin avec une recommandation à "vendre" et un objectif de cours de 17 euros, le broker jugeant le dossier "cher" pour s'exposer aux marchés actions et estimant qu'il y a plus de valeur "ailleurs".

"Il y a eu un seul rapport d'analyste qui a été fait en dehors des banques syndicales, qui ne nous a pas parlé et qui n'a pas pu comprendre notre stratégie. C'est une position que l'on juge assez dur mais on doit attendre la fin de notre période de 'black out' qui se terminera le 7 août pour pouvoir s'expliquer", a souligné le directeur général d'Euronext.

ATTENTIF ET CONFIANT   Suite...

 
Dominique Cerutti, directeur général d'Euronext, juge le bilan de l'introduction en Bourse de l'opérateur boursier très positif malgré la baisse du cours de l'action. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau