Club Med bondit, le marché n'exclut pas une surenchère

mardi 1 juillet 2014 16h57
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le titre Club Méditerranée a bondi à la reprise de sa cotation mardi, s'inscrivant au-dessus du prix de la contre-offre de l'homme d'affaires Andrea Bonomi, dans un marché qui n'exclut pas une nouvelle surenchère.

Le conseil d'administration du groupe de loisirs se réunit pour examiner cette contre-OPA annoncée lundi, a-t-on appris de source proche du dossier.

"Le conseil se réunit cet après-midi pour examiner les termes de l'offre", a déclaré cette source, sans préciser si une décision serait annoncée à l'issue de la réunion.

L'investisseur italien, premier actionnaire du Club Méditerranée, a renchéri sur l'offre du tandem formé par le fonds Ardian et le conglomérat chinois Fosun International, qui a obtenu le soutien du management de l'entreprise.

A la Bourse de Paris, l'action Club Med grimpe de 9,89% à 21,44 euros à 16h30, au-dessus des 21,00 euros proposés par Andrea Bonomi. Le duo Ardian-Fosun offre 17,50 euros par action.

"Certains investisseurs misent sur une surenchère", note un vendeur actions pour qui les espoirs de nouvelle offre semblent cependant mesurés, compte tenu de l'écart encore faible existant entre le cours du titre et le prix de la contre-OPA.

"Le marché accepte de payer un peu pour voir ce qui va se passer", ajoute-t-il.

Les analystes d'Exane estiment "assez probable" une contre-offre de la part d'Ardian-Fosun, tandis que ceux de Kepler Cheuvreux jugent qu'elle n'est pas exclue. "Tout dépendra de l'attrait stratégique que peut avoir le Club au yeux du chinois Fosun."   Suite...

 
Le titre Club Méditerranée a bondi à la reprise de sa cotation à la mi-journée mardi, s'inscrivant au-dessus du prix de la contre-offre de l'homme d'affaires Andrea Bonomi, dans un marché qui n'exclut pas une nouvelle surenchère. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau