Amélioration du moral des ménages aux Etats-Unis en juin

vendredi 27 juin 2014 16h12
 

NEW YORK (Reuters) - Le moral des ménages américains s'est amélioré en juin, les consommateurs considérant que la contraction de l'économie au premier trimestre était due uniquement à des conditions climatiques exceptionnelles, montrent vendredi les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan.

L'indice de confiance a progressé à 82,5 après 81,9 en mai. Une première estimation l'avait donné à 81,2 il y a deux semaines et les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre définitif de 82,0.

"Les consommateurs pensent que la baisse de l'activité économique au premier trimestre était due à un hiver rigoureux et que l'économie a déjà renoué avec une croissance économique positive", a commenté le directeur de l'enquête, Richard Curtin, dans un communiqué.

La composante de l'enquête mesurant le jugement des consommateurs sur la situation actuelle a atteint 96,6 contre 94,5 en mai et 96,0 attendu.

Celle des anticipations a parallèlement reculé à 73,5 contre 73,7 mais dépasse le consensus, qui la donnait à 72,8.

L'anticipation d'inflation à un an mesurée par l'enquête est revenue à 3,1 contre 3,3%.

(Chuck Mikolajczak, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Le moral des ménages américains s'est amélioré en juin, les consommateurs considérant que la contraction de l'économie au premier trimestre était due uniquement à des conditions climatiques exceptionnelles, selon les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan. /Photo prise le 23 mai 2014/REUTERS/Jim Young