Wall Street finit en recul après des déclarations sur les taux

jeudi 26 juin 2014 22h32
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en légère baisse jeudi, affectée en cours de séance par des déclarations d'un responsable de la Fed estimant que le relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis devrait intervenir dès la fin du premier trimestre 2015.

James Bullard, le président de la Réserve fédérale de St Louis, a réaffirmé qu'il considère qu'un relèvement des taux d'intérêt américains à la fin du premier trimestre 2015 serait approprié, en expliquant s'attendre à une croissance de 3% sur les quatre prochains trimestres.

"On sera, au final, proches de la normale sur les deux plans d'ici la fin de l'année", a-t-il dit. "C'est étonnant et je ne pense pas que les marchés, ni même que les responsables de la politique monétaire, ont vraiment intégré le fait que nous en soyons là", a-t-il dit dans un entretien à Fox Business Network.

L'indice Dow Jones a cédé 21,38 points, soit 0,13%, à 16.846,13 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,31 points, soit 0,12%, à 1.957,22 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,71 point (-0,02%) à 4.379,05 points.

"Je crois que le marché a été un peu refroidi par les commentaires (de Bullard) sur l'inflation, mais en même temps ont est presque arrivé à la fin du mois, la fin du trimestre, ce qui signifie qu'il va y avoir davantage de volatilité avec le réajustement de portefeuilles des gérants", dit Peter Cardillo, économiste en chef chez Rockwell Global Capital à New York.

CHIFFRES MITIGÉS SUR L'EMPLOI ET LES DÉPENSES

La publication de chiffres mitigés sur le marché du travail et les dépenses des ménages n'a pas permis de poursuivre le rebond entamé la veille, malgré la révision en forte baisse du PIB américain au premier trimestre.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS