Wall Street finit en baisse malgré les statistiques

mardi 24 juin 2014 22h29
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a finalement terminé dans le rouge mardi alors que le S&P-500, indice de référence de gérants de fonds, avait inscrit plus tôt dans la journée un nouveau record en séance dans la foulée de la publication d'indicateurs macro-économiques supérieurs aux attentes.

L'indice Dow Jones a ainsi abandonné 0,7%, cédant 119,163 points, à 16.818,13 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 12,63 points, soit 0,64%, à 1.949,98 points après être monté à un nouveau pic historique de 1.968,17 points.

Ces deux indices accusent une deuxième session consécutive de repli après avoir gagné la semaine dernière respectivement 1% et 1,4%. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 18,32 points (-0,42%) à 4.350,36 points.

Deux statistiques sont venues confirmer que l'économie américaine est bien repartie de l'avant après la pause imposée par un hiver particulièrement rigoureux.

D'un côté, la confiance du consommateur aux Etats-Unis s'est nettement accentuée en juin par rapport au mois précédent et est remontée, à 85,2, à son niveau le plus élevé depuis janvier 2008, selon l'enquête mensuelle publiée par le Conference Board.

De l'autre, les ventes de logements neufs ont augmenté beaucoup plus fortement que prévu en mai, à un pic de six ans, un nouvel indicateur venant confirmer que le marché de l'immobilier résidentiel commence à repartir après un récent coup de frein.

"Les intervenants de marché ont initialement bien réagi à ces bons indicateurs macro-économiques (...) Mais, en réalité, le marché est à l'arrêt. Et cela risque de durer à mesure que le trimestre se termine", a estimé Peter Cardillo, économiste en chef chez Rockwell Global Capital.

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS