24 juin 2014 / 10:36 / il y a 3 ans

Les Bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluaient mardi en ordre dispersé à l‘approche de la mi-séance, l‘annonce d‘une dégradation du climat des affaires en Allemagne en juin ayant assombri l‘humeur des investisseurs après une ouverture à la hausse.

Les Bourses européennes évoluent mardi en ordre dispersé à la mi-séance, l'annonce d'une dégradation du climat des affaires en Allemagne en juin ayant assombri l'humeur des investisseurs après une ouverture à la hausse. À Paris, le CAC 40 gagne 0,11% vers 10h00 GMT. Le Dax allemand est quasiment inchangé (-0,05%) et le FTSE britannique recule de 0,32%. /Photo prise le 24 juin 2014/REUTERS/Remote

À Paris, le CAC 40 gagnait 0,11% à 4.520,42 points vers 10h00 GMT. Le Dax allemand était quasiment inchangé (-0,05%) et le FTSE britannique reculait de 0,32%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonnait 0,24%.

Les futures sur indices signalaient une ouverture en baisse à Wall Street, où la Bourse de New York réagira à deux indicateurs immobiliers et à l‘indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de juin.

Les marchés d‘actions européens, dynamisés ces derniers temps par une intense activité dans le secteur des fusions et acquisitions, ont été refroidis par l‘indice du climat des affaires de l‘institut munichois Ifo, qui montre que le sentiment des entreprises allemandes s‘est dégradé plus que prévu en juin.

Aux valeurs, Syngenta a pris jusqu‘à plus de 6% dans les premiers échanges et progressait encore de 4,7% vers 10h00 GMT après une information de Bloomberg selon laquelle Monsanto, le leader mondial des semences, a envisagé d‘acheter le fabricant suisse d‘engrais.

A Londres, le fabricant britannique de produits chimiques de spécialités Croda perdait plus de 8% après avoir averti que ses bénéfices avant impôt seraient plus faibles cette année qu‘en 2013 en raison d‘effets de change défavorables.

A Paris, Alcatel-Lucent perdait 2%, la plus forte baisse du CAC 40, après avoir annoncé une offre de rachat en numéraire d‘un montant d‘environ 424,75 millions d‘euros d‘obligations seniors 8,50% arrivant à échéance en 2016.

Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below